Publicité

La vigilance rouge aux orages levée dans le Gard et l'Hérault

Par
Le Gard et l'Hérault ont été placés en vigilance rouge aux orages par Météo France
Le Gard et l'Hérault ont été placés en vigilance rouge aux orages par Météo France
© Maxppp - Jean-Marc Lallemand

Météo-France a placé mardi le Gard et l'Hérault en vigilance absolue pendant quelques heures, en raison d'"orages stationnaires" et de volumes de précipitations exceptionnels, pouvant entraîner notamment des inondations brutales.

Météo-France place ce mardi 6 septembre le Gard et l'Hérault en vigilance rouge aux orages à compter de 16 heures, soit le niveau de "vigilance absolue". Elle a été levée à 19 heures. Des "orages stationnaires" et des volumes de précipitations exceptionnels pourraient en effet entraîner des inondations brutales, notamment. Si la fin de l'épisode orageux est prévue pour 22 heures mardi, "d'autres cumuls de pluie pourront se rajouter mais le plus fort devrait donc être passé", selon l'institut météorologique.

Aucune victime à déplorer

Quelque 150 à 180 mm d'eau ont été relevés "en moins de trois heures" sur le sud-est de l'Hérault et le sud-ouest du Gard, a indiqué l'institut météorologique. Aucune victime n'est à déplorer et les pompiers du Gard et de l'Hérault n'ont pas effectué d'intervention significative. De nouveaux orages peuvent toutefois se produire dans la nuit de mardi à mercredi, ainsi que dans la journée de mercredi, et pourraient être "localement forts, donnant 50 à 80 mm en peu de temps", a mis en garde l'organisme. "Nous sommes passés à côté du scénario le plus grave", indique la directrice de cabinet de la Préfecture.

Publicité

"Phénomène dangereux d’intensité exceptionnelle"

La vigilance rouge aux orages est activée en cas de "très violents orages, susceptibles de provoquer localement des dégâts très importants" , en particulier "sur les habitations, les parcs, les cultures et plantations".

Sur son compte Twitter, mardi à 16 heures 30, la mairie de Montpellier alerte la population, parlant de "phénomène dangereux d’intensité exceptionnelle". Elle demande également aux parents de ne pas aller chercher leurs enfants à l'école ou à la crèche, assurant qu'ils sont "pris en charge par les équipes de la ville". Les habitants sont invités à rester chez eux, dans un bâtiment en dur, et à ne pas utiliser leur véhicule.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

À la mi-journée, il était déjà tombé 150 millimètres de pluie sur le sud-est de l'Hérault et la région de Sommières. "Dans les heures à venir il peut encore tomber 100 mm supplémentaires, portant les cumuls de pluie sur l'épisode à des valeurs maximales entre 200 mm et 250 mm", ajoute le service météo national.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ailleurs, en France, 25 autres départements restent en vigilance orange pour pluies inondations. Il s'agit des Ardennes, de l'Aube, de la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et les Vosges, l'Allier, le Cantal, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, la Côte-d'Or, l'Yonne, la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Doubs, la Haute-Saône, le Jura, le Territoire de Belfort, la Loire, le Rhône et l'Ain.