France Inter
France Inter
© Julien Mougnon, Radio France
© Julien Mougnon, Radio France
© Julien Mougnon, Radio France
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
C’est d’abord une rencontre. Celle d’Arthur Dénouveaux, survivant du Bataclan et président de l’association de victimes Life for Paris et de Xavier Nogueras, avocat pénaliste et défenseur de l’un des accusés du procès, Mohammed Amri.
10 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Le procès des attentats du 13 novembre 2015 a débuté le mercredi 8 septembre. Plusieurs jours durant, la cour a d’abord procédé à l’appel des plus de 2000 victimes constituées parties civiles, puis à la lecture des faits reprochés aux accusés. Avant la plongée brutale dans la réalité des attentats.
16 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Après les enquêteurs pour les premières constatations, ce sont les victimes elles-mêmes qui défilent à la barre. Et l’on plonge un peu plus loin encore dans la réalité des attentats mais aussi de l’après.
24 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Les victimes ont été entendues pendant cinq semaines. Désormais, c’est des accusés qu’il est question à l’audience avec les premiers interrogatoires des 14 hommes présents au procès.
21 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
C’est dans la commune bruxelloise de Molenbeek que tout a débuté. Les principaux terroristes des attentats du 13 novembre y ont grandi avant de rejoindre Daech. C’est là aussi que Salah Abdeslam a finalement été arrêté après quatre mois de cavale.
13 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Le procès des attentats du 13 novembre est le plus long de l’histoire judiciaire française. Alors, plus que dans tout autre audience, il compte aussi ses moments arides, la lassitude qui s’installe.
13 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Alors que le procès a débuté depuis des mois, Arthur Dénouveaux et Xavier Nogueras, qui ne se connaissaient pas au début de l’audience, ont noué des liens solides. Mais un jour de mars, tout cela a failli voler en éclats.
24 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Que peut-on montrer dans un procès d’attentats ? Que faut-il montrer à l’audience ? Ces questions ne sont pas nouvelles. Elle se sont posées au procès des attentats de Mohamed Merah, à celui des attentats de janvier 2015, au sein de la rédaction de Charlie Hebdo, à Montrouge et dans l’Hypercacher.
19 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Ils sont 14 hommes à comparaître à ce procès. Mais celui sur lequel se focalisent l’immense majorité des regards c’est évidemment Salah Abdeslam, principal accusé et le seul survivant des commandos terroristes.
18 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
La plaidoirie c’est LE moment pour un avocat dans tout procès. Celui, où une fois les débats achevés, il se lève et lance ses dernières forces, ses derniers arguments dans la bataille pour la défense de son client.
18 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Tout au long des dix mois qu’a duré ce procès, il a beaucoup été question dans notre conversation au sens et à ce que représentait une condamnation dans un dossier terroriste.
16 min
13 novembre - 3 voix pour un procès
13 novembre - 3 voix pour un procès
Ce procès a été l’expérience d’une vie. Ses 149 jours d’audience ont été parfois lourds à traverser pour quiconque y a assisté. Mais de l’horreur, des larmes, des oppositions qui ont fait cette audience, ce qu’il en restera, au-delà même du verdict, ce sont ces liens.
10 min

À propos du podcast

© Julien Mougnon, Radio France
© Julien Mougnon, Radio France

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 a duré dix mois, le plus long de l’histoire judiciaire française. Tout au long de cette audience, trois acteurs du procès, une victime survivante, l’avocat d’un des accusés et une journaliste ont échangé ensemble, dans une conversation peu commune.

Ce n’est pas au procès des attentats du 13 novembre qu’est né ce podcast. Mais à celui des attentats de janvier 2015, dans la rédaction de Charlie Hebdo, à Montrouge et dans l’Hypercacher. Là, un lundi de septembre 2020, un enquêteur est venu détailler les constatations dans les locaux de Charlie Hebdo, après l’attentat qui a décimé le journal, le 7 janvier 2015. Sur l’écran géant de la salle d’assises spécialement composée apparaissent soudain les photos de la salle de rédaction. Et les corps. Enchevêtrés, abîmés, ensanglantés. Le propos est clinique, froid, policier. Les images terrifiantes. Dans la salle d’audience, nous sommes tous pétrifiés.

C’est parce que cette journée-là nous a tous laissés, professionnels inclus, dans un état de sidération. Parce que je savais que le procès des attentats du 13 novembre, - qu’on appelle V13 pour “vendredi 13” - impliquerait des journées comme celle-là en plus grand nombre encore, que j’ai cherché un exutoire. Avec Sophie Parmentier, en tant que journalistes au service justice de France Inter, nous avons toujours été convaincues du bien-fondé d’une couverture intégrale du procès des attentats du 13-Novembre sur France Inter. Mais se jouait aussi une autre partition : celle d’arriver à traverser cette audience sur le plan personnel.

J’ai donc eu l’idée d’un journal de bord. Parce que mon métier m’amène à recueillir les paroles et analyses des autres, parce que j’ai pensé qu’il serait précieux de pouvoir échanger sur cette aventure avec d’autres qui la traversaient également, j’ai eu envie de partager ce journal. C’est alors que j’ai contacté Arthur Dénouveaux et Xavier Nogueras. Je connaissais professionnellement Arthur Dénouveaux en tant que président de l’association de victimes Life for Paris et Xavier Nogueras en tant qu’avocat rompu aux dossiers terroristes. Eux ne se connaissaient pas, mais ils ont accepté d’entrer dans cette conversation peu commune. Entre une victime, un avocat et une journaliste. Pour nous et entre nous tout d’abord. Jusqu’à ce qu’un jour, nous avons pensé que ce qu’on partageait à trois, pourrait vous intéresser, vous. Et peut-être aussi vous aider à saisir autrement ce qu’a représenté ce procès historique. Alors, tous les trois, nous avons décidé de le confier à vos oreilles. Et c’est devenu ce podcast : 12 épisodes que nous vous invitons à écouter dans l’ordre.

13-Novembre, trois voix pour un procès

  • Un podcast de Charlotte Piret avec Arthur Dénouveaux et Xavier Nogueras
  • Construit avec Thibaut Cavaillès.
  • Réalisé par Fabrice Laigle
  • Mixé par Benjamin Orgeret
  • Illustration par Julien Mougnon

Aller plus loin

L'équipe