3 mai 2010, La rivière Techa, dans le village de Muslyumovo, polluée par des radiations lors de la tragédie de Kyshtym, survenue à la centrale de Mayak en 1957. ©AFP - Aleksandr Kondratuk / Sputnik
3 mai 2010, La rivière Techa, dans le village de Muslyumovo, polluée par des radiations lors de la tragédie de Kyshtym, survenue à la centrale de Mayak en 1957. ©AFP - Aleksandr Kondratuk / Sputnik
3 mai 2010, La rivière Techa, dans le village de Muslyumovo, polluée par des radiations lors de la tragédie de Kyshtym, survenue à la centrale de Mayak en 1957. ©AFP - Aleksandr Kondratuk / Sputnik
Publicité
Résumé

En 1946, en pleine guerre froide, l’URSS fait construire dans l'Oural, par des bagnards du KGB et dans le plus grand secret, le complexe nucléaire de Maïak et la ville secrète qui loge ses travailleurs :Tcheliabinsk 40. Mais, course à l’atome oblige, les docteurs Folamour de Maïak vont vite, trop vite...

En savoir plus

Le 29 septembre 1957 a lieu l’une des plus grandes catastrophes nucléaires de l’histoire mais aussi l’une des moins connues. Une explosion d’un des conteneurs du complexe nucléaire de Mayak dans l’Oural expose 470 000 Soviétiques aux radiations sur une zone de 20 000 km carrés. L’URSS institutionnalise l’ignorance. Dans le bloc de l'Est et dans le reste du monde, personne ne sait ce qu’il s’est passé, pas même les victimes irradiées : Mayak n’existe pas. Il faut attendre la chute du bloc soviétique pour que quelques journalistes enquêtent. Aujourd’hui les médias n’ont toujours pas le droit de se rapprocher du complexe et de sa ville renommée Ozersk. De niveau 6 sur l’échelle international des événements nucléaires, la catastrophe de Mayak est le troisième plus grave accident nucléaire de l’histoire après Tchernobyl et Fukushima classés niveau 7.  

Un récit documentaire de Constance Vilanova, qui a aussi interviewé la dissidente russe Nadezhda Kutepova entendue dans l'interview.  

Publicité

Invitée : 

Elise Menand, ex correspondante de l'AFP à Moscou et journaliste à Envoyé Spécial (France 2). Elle s'est rendue dans la zone interdite de l'ancien complexe nucléaire de Mayak pour son reportage : Un mystérieux nuage (France 2, diffusé le 18 janvier 2018) 

Pour aller + loin : 

Programmation musicale : 

  • KINO (Viktor Tsoï) : Further we will operate (traduction du russe) 
  • FATBOY SLIM Radioactivity (2007)
  • PARABELLUM C.C.C.P. atomique (1996)