13 mai 1968, à Paris : défilé des syndicats avec Geismar, Sauvageot, Cohn-Bendit, Descamps et Seguy ©Getty - Keystone-France
13 mai 1968, à Paris : défilé des syndicats avec Geismar, Sauvageot, Cohn-Bendit, Descamps et Seguy ©Getty - Keystone-France
13 mai 1968, à Paris : défilé des syndicats avec Geismar, Sauvageot, Cohn-Bendit, Descamps et Seguy ©Getty - Keystone-France
Publicité
Résumé

Aujourd’hui dans Affaires sensibles, l’histoire d’une journée historique : celle du 13 mai 1968, point de bascule de l’une des plus grandes crises sociale et politique de notre Vème République.

En savoir plus

Deux jours plus tôt, la France entière est choquée par le déferlement de violence des policiers contre les étudiants lors de la nuit des barricades. Dès le lendemain, un mouvement de solidarité envers les étudiants se met en action. Le journal communiste l’Humanité qui méprisait jusqu’alors cette révolte gauchiste leur accorde une édition spéciale. Et de nombreux syndicats, dont la puissante CGT, appellent à la grève générale pour ce lundi 13 mai. A la tête de la France, deux hommes, deux styles, et deux visions différentes pour gérer la crise. D’un côté, le Général de Gaulle, au pouvoir depuis 10 ans, semble désemparé face à la situation et envisage d’utiliser la force. De l’autre, Georges Pompidou, Premier ministre depuis 6 ans, veut jouer la montre avec la méthode du compromis et mise sur l’essoufflement du mouvement. Le lundi 13 mai, des centaines de cortège sont organisés dans tout le pays avec ce mot d’ordre : « _Étudiants, enseignants et travailleurs solidaires ».  _Ce 13 mai, date anniversaire des dix ans du retour au pouvoir du général De Gaulle, est une date symbolique pour tous ceux qui s’opposent au pouvoir gaulliste. Mais une question est dans tous les esprits. Leaders étudiants et  syndicalistes ouvriers mettront-ils leur défiance  de côté pour être au rendez-vous de l’Histoire ?

Un récit documentaire d'Adrien Morat 

Publicité

Lectures faites par Philippe Pierrard et Aurélien Labruyère 

Invité : 

Daniel Cohn-Bendit, ex leader étudiant de Mai 1968, député européen durant 20 ans. Auteur notamment de Forget 68, aux éditions de l'Aube (2018) 

Discographie : 

  • Dominique GRANGE A bas l'état policier (1968)
  • Claude NOUGARO Paris mai (1968)
  • Benjamin BIOLAY Ma route (2020)
Références

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Coordination
Rebecca Denantes
Collaboration
Marion Le Lay
Réalisation
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Adrien Morat
Collaboration