Le lieu où "Kitty" Genovese a été assassinée le 13/03/1964 dans le quartier du Queens à New-York
Le lieu où "Kitty" Genovese a été assassinée le 13/03/1964 dans le quartier du Queens à New-York
Le lieu où "Kitty" Genovese a été assassinée le 13/03/1964 dans le quartier du Queens à New-York ©Getty - Dennis Caruso/NY Daily News Archive
Le lieu où "Kitty" Genovese a été assassinée le 13/03/1964 dans le quartier du Queens à New-York ©Getty - Dennis Caruso/NY Daily News Archive
Le lieu où "Kitty" Genovese a été assassinée le 13/03/1964 dans le quartier du Queens à New-York ©Getty - Dennis Caruso/NY Daily News Archive
Publicité
Résumé

Dans la nuit du 13 au 14 mars 1964 dans le Queens aux Etats-Unis, Kitty Genovese, une italo-américaine de 28 ans, est assassinée de plusieurs coups de couteaux alors qu’elle rentrait de chez elle...

En savoir plus

Dans l’Amérique violente des années 1960, ce crime ne vaut qu’un entrefilet dans le New York Times. Mais du simple feuillet à la double page, du fait divers local à l’affaire d’Etat il n’y a qu’un pas.

En échangeant avec le chef de la police de New York, le rédacteur en chef du prestigieux quotidien américain découvre quelques jours plus tard que 38 témoins, voisins et riverains, auraient assisté au meurtre de la jeune femme sans intervenir. Les Etats-Unis découvrent avec horreur leur individualisme crasse. Le pays s’interroge : et nous, qu’aurions nous fait ? Des psychologues analysent alors cette non-assistance et en tirent même le nom d’un mécanisme de psychologie sociale : l’effet Kitty Genovese. Plus il y a de témoins, moins la victime sera secourue.

Publicité

Mais depuis le début des années 2000, historiens et journalistes démontrent que le nombre de témoins a été exagéré par un chef de la police prétentieux et par un rédacteur en chef à la recherche de scoop.

Malgré ces débunkages, le sensationnalisme reste indéboulonnable et le mythe des 38 témoins imprègne encore la pop culture. Il inspire des écrivains comme Didier Decoin et son roman Est-ce ainsi que les femmes meurent ?Il sert de trame à des réalisateurs comme Clint Eastwood dans L’homme des hautes plaine_s_ sorti en 1973 ou encore le Belge Lucas Belvaux et son film 38 témoins à l’affiche en 2012.

Un récit documentaire de Constance Vilanova

Lectures par les comédiens.nes Cécile Ribault-Caillol et Aurélien Labruyère

Invité :

Le réalisateur belge Lucas Belvaux, dont le film en 2012, 38 témoins, s'est inspiré de l'affaire Kitty Genovese. Son dernier film sorti sur les écrans en 2021**,** Des Hommes, nous plonge dans le monde des appelés de la guerre d'Algérie.

Discographie :

Irma THOMAS Wish someone would care (1964)

NINA SIMONE Just like a woman (1971)

Stephan EICHER Autour de ton cou( 2022)

Références

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Frédéric Milano
Réalisation
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Coordination
Rebecca Denantes
Collaboration
Marion Le Lay
Réalisation
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Constance Vilanova
Collaboration