06/12/1985, Charlotte et Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission de Patrick Sabatier où l'artiste a présenté son dernier film "Charlotte for ever"
06/12/1985, Charlotte et Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission de Patrick Sabatier où l'artiste a présenté son dernier film "Charlotte for ever"
06/12/1985, Charlotte et Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission de Patrick Sabatier où l'artiste a présenté son dernier film "Charlotte for ever" ©AFP - PASCAL GEORGE, MICHEL GANGNE
06/12/1985, Charlotte et Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission de Patrick Sabatier où l'artiste a présenté son dernier film "Charlotte for ever" ©AFP - PASCAL GEORGE, MICHEL GANGNE
06/12/1985, Charlotte et Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission de Patrick Sabatier où l'artiste a présenté son dernier film "Charlotte for ever" ©AFP - PASCAL GEORGE, MICHEL GANGNE
Publicité
Résumé

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, retour sur un artiste culte, un album culte, et une chanson... problématique. Cette chanson, c’est Lemon Incest, issue du non moins frappant Love on the beat, l’album que Serge Gainsbourg compose en 1984.

En savoir plus

Gainsbourg... ou Gainsbarre ? Inceste... ou simple mise en garde ? La chanson fascine et agace. Mais est-elle si étonnante, cette chanson, produite à l’issue de cette période libertaire qui prône la liberté pour tous et même pour les enfants – ou devrais-je dire « surtout envers les enfants » ? Cette chanson est si symptomatique de ce début des années 80, qui incarne la question des limites (si limites il doit y avoir) à la liberté de l’artiste avec un grand A. Une question reprise 40 ans plus tard par Vanessa Springora en ces mots : « Il faut croire que l’artiste appartient à une caste à part, auquel nous offrons un mandat de toute-puissance, sans autre contrepartie que la production d’une œuvre originale et subversive, une sorte d’aristocrate détenteur de privilèges exceptionnels devant lequel notre jugement, dans un état de sidération aveugle, doit s’effacer. »

Un récit documentaire de Sophie Bober

Publicité

Lectures par Philippe Pierrard et Cécile Ribault-Caillol

Invité :

Le chanteur et compositeur Alex Beaupain qui a sorti à l'automne 2021 : Love on the Beat (Because Music). Il participera le 28 juin 2022 au spectacle Singing in the rires, à la salle Bobino à Paris

Discographie :

SERGE GAINSBOURG Love on the beat (1984)

SERGE GAINSBOURG et Charlotte GAINSBOURG Lemon incest (1984)

Alex BEAUPAIN Sorry angel (2021)

Références

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Charles De Cillia
Réalisation
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Coordination
Rebecca Denantes
Collaboration
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Sophie Bober
Collaboration