Marthe Gautier dans son laboratoire de Bicêtre en 1970 - Collection Marthe Gautier
Marthe Gautier dans son laboratoire de Bicêtre en 1970 - Collection Marthe Gautier
Marthe Gautier dans son laboratoire de Bicêtre en 1970 - Collection Marthe Gautier
Publicité
Résumé

Aujourd’hui : Marthe Gautier, la découvreuse oubliée. Il a fallu plus de cinquante ans pour qu’enfin, soit reconnu son rôle dans la découverte du chromosome surnuméraire provoquant la trisomie 21.

En savoir plus

Marthe Gautier nous a quittés le 30 avril 2022. Les dernières années de sa vie ont été celles de sa réhabilitation tardive, après de terribles batailles non pas avec celui qui s’est approprié sa découverte, mais avec ses représentants, par l’intermédiaire de la fondation du Professeur Jérôme Lejeune.

Dans les années 60, elle arrive par hasard à un poste où elle est la seule à détenir les compétences nécessaires à la vérification d’une hypothèse. Le professeur Raymond Turpin a réuni tout un faisceau d’indices laissant penser que le syndrome de Down, aussi appelé « mongolisme » à l’époque, a une origine génétique. Mais pour vérifier cette hypothèse, il faudrait qu’une personne en France sache faire de la culture cellulaire.

Publicité

Or, la jeune fille fraîchement débarquée dans son service a justement appris la culture cellulaire durant son année passée aux États-Unis. En s’employant à tester l’hypothèse de son « patron », Marthe Gautier ne se doute pas qu’elle va devenir un symbole d’un mal qui frappe le monde de la recherche : l’effacement des femmes, au profit d’hommes qui récoltent tous les lauriers…

Un récit documentaire de Marjolaine Koch

Invitée :

Isabelle Collet, informaticienne et sociologue à la section des sciences de l’éducation de l’Université de Genève, autrice de l’ouvrage « Les oubliées du numérique » aux Editions Le Passeur (2019)

Pour aller + loin :

Ce qui nous revient, de Corinne Royer, chez Actes Sud (janvier 2019)

Discographie :

JUNIORE Drôle d'histoire (2020)

JAMES BROWN It's a man's man's man's world (1966)

Nick WATERHOUSE Monterey (2022)

Références

Programmation musicale

  • 15h35
    It's a man's man's man's world
    It's a man's man's man's world
    James Brown
    It's a man's man's man's world

    J.Brown, B.Newsome

    Album I feel good! - The best of (1966)
    Label POLYDOR
  • 15h45
    Monterey
    Monterey
    NICK WATERHOUSE
    Monterey

    Album Monterey (2022)
    Label INNOVATIVE LEISURE

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Frédéric Milano
Réalisation
Rebecca Denantes
Collaboration
Marjolaine Koch
Collaboration
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Franck Cognard
Production déléguée