Photos de Ricardo Klement en Argentine en 1960, le pseudo d'Eichmann lorsqu'il a fui l'Allemagne (musée de l'Holocauste de Buenos Aires)
Photos de Ricardo Klement en Argentine en 1960, le pseudo d'Eichmann lorsqu'il a fui l'Allemagne (musée de l'Holocauste de Buenos Aires) ©AFP - JUAN MABROMATA
Photos de Ricardo Klement en Argentine en 1960, le pseudo d'Eichmann lorsqu'il a fui l'Allemagne (musée de l'Holocauste de Buenos Aires) ©AFP - JUAN MABROMATA
Photos de Ricardo Klement en Argentine en 1960, le pseudo d'Eichmann lorsqu'il a fui l'Allemagne (musée de l'Holocauste de Buenos Aires) ©AFP - JUAN MABROMATA
Publicité

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, la traque d’Adolf Eichmann, l'un des organisateurs de la "solution finale".

Avec

Eichmann, l’ancien haut gradé SS, celui qui a permis la mise en œuvre, à une échelle industrielle, des ambitions génocidaires d’Hitler. Eichmann, le responsable de toute la logistique de la solution finale. Eichmann, qui s’est enfui dès qu’il a pu, après la guerre, pour rejoindre les cieux cléments d’Argentine. Car le pays, on le sait, se montre alors particulièrement accueillant vis-à-vis des anciens bourreaux nazis. Alors Eichmann se cache.

Et pendant longtemps, personne ne le cherche vraiment : l’Allemagne tente de se reconstruire une identité loin du IIIe Reich et a encore du mal à affronter son si proche passé. Israël, petit Etat tout juste créé, lutte pour asseoir son existence sur la scène internationale et fait face à de multiples menaces, internes et externes. Quant au reste du monde, peut-être a-t-il l’impression que le devoir de mémoire a été rempli, que justice a été faite. Après tout, Nuremberg et ses procès ont eu lieu. La communauté des hommes peut donc de nouveau se regarder en face, et cela arrange tout le monde. Ou presque.

Publicité

Car, dans ce capharnaüm politique que la guerre froide électrise, un improbable concours de circonstance impliquant le Mossad, des uniformes de pilotes d’avion, un vieux procureur allemand, un avocat aveugle et une romance adolescente, va aboutir en 1960 à l’arrestation d’Adolf Eichmann et à son procès en Israël.

C’est l’histoire de destins, d’hommes obstinés et patients, d’une incroyable chasse, à l’homme, pour l’Histoire, la mémoire, la vérité et la justice.

Un récit documentaire de Juliette Prouteau

Lectures par les comédiens Aurélien Labruyère, Stéphane Meziani et Alexandre Cattez. Et le journaliste Philippe Reltien

Invité :

Yvonnick Denoël, il a publié en juin 2022 : Les guerres secrètes du Mossad, chez Nouveau Monde Editions.

Pour aller + loin :

Adolf Eichmann. Comment un homme ordinaire devient un meurtrier de masse, de David Cesarani, chez Tallandier (2013)

Fritz Bauer, un héros allemand, un film réalisé par Lars Kraume en 2015

Discographie :

Carlos GARDEL Caminito (1995)

CHROMATICS The sound of silence (2019)

ARNO Honnête (2022)

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Frédéric Milano
Réalisation
Rebecca Denantes
Collaboration
Juliette Prouteau
Collaboration
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Franck Cognard
Production déléguée