Truffaut, l'homme qui aimait les films

François Truffaut lors du tournage de "La femme d'à côté", avril 1981
François Truffaut lors du tournage de "La femme d'à côté", avril 1981 ©Getty - william karel
François Truffaut lors du tournage de "La femme d'à côté", avril 1981 ©Getty - william karel
François Truffaut lors du tournage de "La femme d'à côté", avril 1981 ©Getty - william karel
Publicité

Aujourd'hui dans Affaires Sensibles, retour sur le parcours d’un enfant blessé qui a fait de son cinéma une autobiographie secrète, celle d’un homme qui n’aimait pas la vie, sauf au cinéma.

Dans les années 70, un slogan s’affichait un peu partout : « Quand on aime la vie, on va au cinéma », ce à quoi le cinéaste François Truffaut répondit un jour : « Quand on n’aime pas la vie, on va au cinéma ». 

Ce contrepied résume parfaitement ce qu’aura été la vie de François Truffaut. Littéralement laissé-pour-compte lorsqu’il est enfant, il compense son mal-être dans les salles obscures, avant de devenir l’un des critiques de cinéma les plus virulents de l’après-guerre. C’est en exerçant ce métier qu’il aiguise son envie de devenir metteur en scène et passe à l’acte, en 1958, avec « Les 400 coups », considéré encore aujourd’hui comme un modèle pour de nombreux cinéastes. Un film qui demeure aujourd’hui d’une fraîcheur intacte, prélude à une filmographie qui compte 22 films comme autant de jalons essentiels du cinéma français.

Publicité

Un récit documentaire de Vincent Lebrun 

Invité.e (s) : 

Christine Masson et Laurent Delmas, productrice et producteur de la mythique émission cinéma du samedi matin sur France Inter : On aura tout vu ; et auteurs d'un magnifique album sur François Truffaut qui vient de paraître chez Gallimard : Truffaut film par film 

Discographie : 

  • CHARLES TRENET Que reste-t-il de nos amours (1943)
  • ALAIN SOUCHON L'amour en fuite (1979)
  • ILIONA Si tu m'aimes demain (2021)

L'équipe