25 avril 1974, Lisbonne au Portugal, la Révolution des Oeillets
25 avril 1974, Lisbonne au Portugal, la Révolution des Oeillets
25 avril 1974, Lisbonne au Portugal, la Révolution des Oeillets ©Getty - Jean-Claude FRANCOLON Gamma-Rapho
25 avril 1974, Lisbonne au Portugal, la Révolution des Oeillets ©Getty - Jean-Claude FRANCOLON Gamma-Rapho
25 avril 1974, Lisbonne au Portugal, la Révolution des Oeillets ©Getty - Jean-Claude FRANCOLON Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, la Révolution des œillets ou le printemps portugais.

En savoir plus

25 avril 1974, Lisbonne. Il était une fois un coup d’état devenu la révolution la plus rapide de l’Histoire. En 24 heures chrono, un groupe de militaire dissident de l’armée portugaise renverse un régime en place depuis 48 ans. Deux ans plus tard la démocratie est rétablie au Portugal à la place de « L’Estado Novo », le régime créé par l’énigmatique et austère docteur Salazar qui fût la dictature la plus longue qu’ait connue l’Europe Occidentale : 48 ans de censure, de torture et d’exécution.

En une journée donc, une centaine de jeunes officiers, les « capitaines d’avril » comme le cinéma les a immortalisés, avec le soutien du peuple des rues de Lisbonne, ont fait abdiquer le président du conseil**, Marcelo Caetano,** héritier de Salazar. C’est la fleur au fusil, littéralement, un œillet rouge glissé dans le canon de leurs armes, et pacifiquement - sans tirer coup de feu ! - que les militaires ont mis fin au plus tenace des régimes autoritaires. Un coup d’état de l’armée qui se mue en révolution pour le peuple : le « miracle portugais » comme l’ont appelé les commentateurs, a suscité l’enthousiasme de tous bords, des catholiques aux communistes, des libéraux aux socialistes. Les convoitises aussi… Car derrière la légende de cet iconique 25 avril se terre une histoire plus complexe : celle d’un peuple plongé dans une profonde torpeur politique qui s’éveille difficilement dans le monde trouble de la Guerre Froide.

Publicité

Un récit documentaire de Bastien Gens

Invité :

Yves Léonard, historien, spécialiste de l’histoire contemporaine du Portugal. Chercheur au centre d'histoire de Sciences Po où il enseigne. Il vient de publier en mai 2022 une Histoire de la nation portugaise, chez Taillandier ; il a aussi publié en 2016 aux Editions Chandeigne une Histoire du Portugal contemporain de 1890 à nos jours

Programmation musicale :

Jose ALFONSO Grândola vila morena (1974)

GEORGES MOUSTAKI Portugal (fado tropical) (1974)

Bernard LAVILLIERS Toi et moi (2022)

Références

Programmation musicale

  • 15h38
    Portugal (fado tropical)
    Portugal (fado tropical)
    FRANCISCO BUARQUE DE HOLLANDA (Compositeur)
    Portugal (fado tropical)

    FRANCISCO BUARQUE DE HOLLANDA (Compositeur), GEORGES MOUSTAKI

    Album Les eaux de mars / Vol. 4 (2002)
    Label Universal Music (0652902)
  • 15h49
    Toi et moi
    Toi et moi
    Bernard LAVILLIERS
    Toi et moi

    Bernard LAVILLIERS

    Album Toi et Moi (version édit) (2022)

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Rebecca Denantes
Collaboration
Stéphane Cosme
Réalisation
Flora Bernard
Réalisation
Marion Le Lay
Réalisation
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Coordination
Valentine Chédebois
Programmation musicale