29 mai 1972, Bernard Cousty  et Yvette Balaire arrivent menottés au palais de justice de Limoges
29 mai 1972, Bernard Cousty et Yvette Balaire arrivent menottés au palais de justice de Limoges
29 mai 1972, Bernard Cousty  et Yvette Balaire arrivent menottés au palais de justice de Limoges ©AFP - AFP PHOTO
29 mai 1972, Bernard Cousty et Yvette Balaire arrivent menottés au palais de justice de Limoges ©AFP - AFP PHOTO
29 mai 1972, Bernard Cousty et Yvette Balaire arrivent menottés au palais de justice de Limoges ©AFP - AFP PHOTO
Publicité
Résumé

Aujourd’hui dans Affaires sensibles : un fait divers tragique, devenu l’une des affaires criminelles les plus médiatisées de son temps et qui inspirera d’ailleurs quelques années plus tard le réalisateur Claude Chabrol pour le scénario de son film "Les Noces rouges".

En savoir plus

Les "Amants diaboliques de Bourganeuf" s'appelaient Bernard Cousty et Yvette Balaire, Lui était agent commercial à l’EDF d’Aubusson ; elle, la femme d’un petit quincailler de Bourganeuf. Tous les deux s’étaient rencontrés par hasard et avaient ensuite entamé une liaison amoureuse secrète. Une relation adultère, car Bernard et Yvette étaient chacun déjà mariés.

S’en suit une véritable fuite en avant – criminelle et macabre – sur fond d’histoire d’amour passionnelle, une histoire qui va coûter la vie à deux personnes innocentes. Une histoire surtout qui aurait pu être celle de deux crimes parfaits, si le hasard de la vie ne s’en était pas mêlé à leur insu

Publicité

Dans la France de 1970, cette France où la loi sur le mariage et surtout la pression sociale font qu’on ne divorce pas, l’histoire des deux amants aurait dû en théorie s’arrêter là – en bordure de la forêt de Bourganeuf, après l’un de leurs nombreux rendez-vous charnels.

Seulement voilà, Bernard et Yvette vont faire un autre choix. Voulant à tout prix vivre leur amour sans devoir se cacher, ils vont échafauder un plan machiavélique pour se débarrasser chacun de leur passé désormais devenu encombrant. Pour cela, ils vont éliminer leurs conjoints respectifs : ils vont "tuer pour pouvoir s’aimer". S’en suit une véritable fuite en avant, criminelle et macabre, sur fond d’histoire d’amour passionnelle, une histoire qui va coûter la vie à deux personnes innocentes. Une histoire surtout qui aurait pu être celle de deux crimes parfaits, si le hasard de la vie ne s’en était pas mêlé à leur insu

Un récit documentaire d'Adrien Carat

Lectures par les comédiens.nes Cécile Ribault-Caillol et Aurélien Labruyère

Invité :

Philippe Grandcoing, professeur agrégé d’Histoire en classes préparatoires au lycée Gay-Lussac de Limoges, spécialiste des affaires criminelles. Il est le co-auteur avec Vincent Brousse des grandes affaires politiques de France, aux éditions de Borée (mai 2021) et des Nouvelles affaires criminelles de la Creuse (Borée, 2011). Et à paraître fin avril : L'affaire Barataud. Une enquête dans le Limoges des années 1920 (Geste éditions)

Discographie :

  • François Hardy : Fleur de lune (1970)
  • Anne Sylvestre : Aveu (1969)
  • Arlo Parks : Eugene (2021)
Références

Programmation musicale

  • 15h24
    Fleur de lune
    Fleur de lune
    Francoise Hardy
    Fleur de lune

    M.Jones

    Album Soleil (1970)
    Label SONY
  • 15h36
    Aveu
    Aveu
    ANNE SYLVESTRE (Compositeur)
    Aveu

    ANNE SYLVESTRE (Compositeur), ANNE SYLVESTRE

    Album Mousse (1989)
  • 15h45
    Eugene
    Eugene
    Arlo Parks
    Eugene
    Album Collapsed in sunbeams (2021)
    Label TRANSGRESSIVE

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Coordination
Rebecca Denantes
Collaboration
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Stéphane Cosme
Réalisation
Adrien Carat
Collaboration