Accroche de la "Venus" de l'artiste allemand Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553) à la Royal Academy of Arts de Londres, le 4 mars 2008. ©AFP - BEN STANSALL
Accroche de la "Venus" de l'artiste allemand Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553) à la Royal Academy of Arts de Londres, le 4 mars 2008. ©AFP - BEN STANSALL
Accroche de la "Venus" de l'artiste allemand Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553) à la Royal Academy of Arts de Londres, le 4 mars 2008. ©AFP - BEN STANSALL
Publicité
Résumé

En 2016, une Vénus attribuée à Lucas Cranach, maître de la Renaissance, est saisie à Aix-en-Provence. Acquise par le prince du Liechtenstein pour 7 millions d’euros, cette peinture proviendrait de la collection de Giuliano Ruffini soupçonné d’avoir plusieurs ventes de faux tableaux à son actif.

En savoir plus

Certains de ces faux tableaux auraient même été exposés dans les plus grands musées du monde. Pour l’instant, impossible de qualifier ce collectionneur de Faussaire. Il n’a jamais authentifié lui-même ses tableaux et se cache derrière les expériences de conservateurs et d’historiens qui ont certifié ses toiles sur lesquelles il affirme être tombé par hasard. Cette affaire toujours en cours est une plongée hallucinante dans les méandres des grandes galeries, des maisons de ventes prestigieuses et des labos aux allures de bunkers. Du Louvre à Seattle en passant par Bruxelles et la région italienne de l’Emilie, retracer le parcours d’une œuvre vendue par Ruffini, c’est déceler la fragilité et les limites du marché de l’art. Comment attester qu’une peinture est une vraie ? Peut-on faire confiance aux experts ? Et surtout un excellent copiste n'est-il pas un génie lui aussi ?

Un récit documentaire de Constance Vilanova 

Publicité

Lectures par Aurélien Labruyère 

Invité : 

Vincent Noce, journaliste pour The Art Newspaper et consultant pour la gazette Drouot,  auteur de L'affaire Ruffini, enquête sur le plus grand mystère du monde de l'art (Buchet-Chastel, 2020) 

Discographie : 

  • SHOCKING BLUE Venus (1969)
  • GEORGES BRASSENS Histoire de faussaire (1976)
  • POLO & PAN Les jolies choses (2021)
Références

Programmation musicale

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Production déléguée
Rebecca Denantes
Collaboration
Valentine Chédebois
Programmation musicale
Stéphane Cosme
Réalisation
Constance Vilanova
Collaboration