Le footballeur belge Jean-Marc Bosman, entouré de ses deux avocats, le jour où la Cour européenne de justice conclut à l'illégalité du système de transfert des joueurs entre clubs ©AFP - STF / BELGA
Le footballeur belge Jean-Marc Bosman, entouré de ses deux avocats, le jour où la Cour européenne de justice conclut à l'illégalité du système de transfert des joueurs entre clubs ©AFP - STF / BELGA
Le footballeur belge Jean-Marc Bosman, entouré de ses deux avocats, le jour où la Cour européenne de justice conclut à l'illégalité du système de transfert des joueurs entre clubs ©AFP - STF / BELGA
Publicité
Résumé

Aujourd’hui dans Affaires sensibles, l’histoire d’un homme qui a révolutionné le football. Si Pelé, Maradona, Platini et Zidane ont une place au panthéon du ballon rond grâce à leur génie, Jean-Marc Bosman a lui laissé une trace dans l’histoire du foot grâce à une décision de justice.

En savoir plus

En 1990, le RFC Liège propose à ce milieu de terrain belge un nouveau contrat avec un salaire divisé par 4. Bosman refuse et trouve un nouveau club en France, à Dunkerque. Mais son club belge bloque le transfert et parvient même à radier Jean-Marc Bosman de la fédération. Il ne peut plus jouer. Le footballeur prend alors une décision radicale : il attaque son club en justice. S’ensuit un long marathon judiciaire de cinq ans, avec au bout une décision historique de la Cour de justice des Communautés européennes : l’arrêt Bosman.

Les juges européens donnent raison en décembre 1995 à Jean-Marc Bosman sur deux points essentiels : un club ne pourra plus demander d’indemnités de transfert pour un joueur arrivé en fin de contrat, et le quota de trois joueurs étrangers maximum dans un club européen est supprimé. C’est une victoire pour le Belge et une révolution pour le foot. C’est l’histoire d’un destin individuel qui a influencé la carrière de milliers de footballeurs et le destin des clubs européens. Car, si l’on parle aujourd’hui d’une Super Ligue fermée, c’est en partie la conséquence de l’arrêt Bosman.

Publicité

Un récit documentaire d'Adrien Morat 

Invité : 

Pierre Rondeau, professeur d'économie à la Sports Management School. Il est l'auteur d'un livre à paraître le 17 juin 2021 aux éditions de l'Aube : Fin de partie pour le foot ?. En 2018, chez le même éditeur, il a aussi co-écrit avec Richard Bouigue : Le foot va-t-il exploser ? Pour une régulation du système économique du football

Pour aller plus loin : 

Le sport professionnel après l'arrêt Bosman : une analyse économique internationale sous la direction de Jean-Jacques Gouguet, Aux Presses Universitaires de Limoges (PULIM 2005)

Programmation musicale : 

  • CAKE : I will survive (1995)
  • LADY : Money (2012)
  • Benjamin BIOLAY : Souviens-toi l'été dernier (2020)
Références

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle