12 février 2019, depuis une position des Forces démocratiques syriennes (FDS), la zone de Baghouz dans la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, lors d'une opération visant à expulser de la région les djihadistes du groupe État islamique.  ©AFP - Fadel Senna
12 février 2019, depuis une position des Forces démocratiques syriennes (FDS), la zone de Baghouz dans la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, lors d'une opération visant à expulser de la région les djihadistes du groupe État islamique. ©AFP - Fadel Senna
12 février 2019, depuis une position des Forces démocratiques syriennes (FDS), la zone de Baghouz dans la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, lors d'une opération visant à expulser de la région les djihadistes du groupe État islamique. ©AFP - Fadel Senna
Publicité
Résumé

Aujourd'hui, dernier épisode de la fiction d'Affaires Sensibles :les attentats du 13 novembre 2015, celui de Nice en juillet 2016 et la fin de la traque des frères Clain en Syrie en 2019 après la chute de Baghouz. PANDA nous plonge dans le quotidien de cette traque menée par les services de renseignement.

En savoir plus

Panda, la voix du djihad, une fiction en six épisodes écrite par Vincent Hazard. Réalisation : Baptiste Guiton. 

Bruitage : Sophie Bissantz Création sonore : Sébastien Quencez Prise de son, montage, mixage: Bruno Mourlan, Pierre Henry Assistante à la réalisation: Justine Dibling, avec l’aide de Maxime Pambet. 

Publicité

Recherche d’archives : Rébecca Denantes. Coordination : Christophe Barreyre

Les comédiens : Salim Kechiouche, Teddy Chawa, Laurent Robert, Ariane Ascaride, Kenza Laala, Oscar Copp, Jules Ritmanic, Brahim Koutari, Slimane Yefsah, Nadhir El Arabi, Kevin Yumakaso, Aymen Saïdi, Marie-Sohna Condé, Mustapha Abourachid, Jean-Luc Porraz, Juliette Allain, Odja Llorca, Manuel Le Lièvre, Quentin Baillot, Tariq Bettahar, Emilie Chertier, Maxime Pambet, Elodie Vincent, Morgane Hainaux.

Episode 6 : Paradis perdu 

Karim, agent de la DGSI, automne 2016 : 

A 00H50 un groupe d’appui opérationnel de la DGSI arrête le dénommé Hicham El-Hanafi. Une heure plus tard, deux autres suspects sont arrêtés à Strasbourg (...) En fouillant dans leurs disques durs, on trouve des photos, des plans. Ils allaient attaquer le palais de justice de Paris. Un an après le Bataclan, 4 mois après l’attentat de Nice, on ne parlera pas dans la presse de ce coup d’éclat.

Karim à propos du délitement de l'Etat islamique en Syrie : 

On nous dit que Panda a suivi les combattants avec sa famille dans la petite ville de Deir Eir Zor. Ils sont terrés comme des rats, constamment bombardés par la coalition et harcelés par les troupes Kurdes. Son rêve d’Etat islamique est en train de se disloquer sous ses yeux.

Karim, printemps 2019, chute de Baghouz en Syrie : 

Panda a une emprise mortelle sur ceux qui l’entourent. (...) Il y a quelques jours encore, on a arrêté à Toulouse un de ses amis. Même à distance, il avait réussi en quelques textos à le convaincre de se faire exploser. Tous ces candidats au jihad ne sont pas des victimes innocentes, mais Panda est à l’origine de dizaines de départs vers la Syrie, de dizaines de vocations qui se sont terminées par la mort, la folie ou la prison. Panda n'est pas un prédicateur, c’est un prédateur qui pousse ses proies au suicide.

Invité : 

A l'issue de ce dernier épisode, nous recevons Marc Trévidic, ancien juge antiterroriste. Auteur du Roman du terrorisme, Discours de la méthode terroriste chez Flammarion (novembre 2020)

A lire aussi : Les militants du djihad, portrait d'une génération, de Hakim el Karoui et Benjamin Hodayé, chez Fayard (2021) 

Programmation musicale : 

Marianne FAITHFULL : _They come at nigh_t (2018)

Pour ne manquer aucun épisode, abonnez-vous à ce podcast sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS et Apple Podcast.