RAF Terrorisme Une exposition intitulée "Introduction à la terreur" dans une galerie de Berlin
RAF Terrorisme Une exposition intitulée "Introduction à la terreur" dans une galerie de Berlin ©Getty - 	ullstein bild
RAF Terrorisme Une exposition intitulée "Introduction à la terreur" dans une galerie de Berlin ©Getty - ullstein bild
RAF Terrorisme Une exposition intitulée "Introduction à la terreur" dans une galerie de Berlin ©Getty - ullstein bild
Publicité

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, immersion glaçante dans les années de plomb allemandes… Invitée Isabelle Sommier qui dirige le Centre européen de sociologie et de Science Politique à l'Université Paris-1; elle st spécialiste de la violence politique.

Avec
  • Isabelle Sommier professeure de sociologie au Département de science politique à Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Tout au long des années 1970, la Fraction armée rouge, Rote Armee Fraktion dans la langue de Goethe plonge l’Allemagne dans une situation d’insécurité et d’hystérie collective à coup d’attentats sanglants.

Le groupe terroriste d’extrême-gauche se forme au début des années 1970 autour du combat contre l’impérialisme américain, la répression policière allemande, le capitalisme et la société bourgeoise, qualifiés de « nouveau fascisme ». Née dans le terreau d’une Allemagne verrouillée, qui tente d’enterrer son passé nazi, la RAF préfère l’action à la dissertation, la guérilla urbaine aux grands discours. 

Publicité

Son objectif ultime : construire avec les masses une armée rouge capable de défier l’armée de l’Etat. 

Andreas Baader, Ulrike Meinhof, Jan Carl Raspe ou encore Gudrun Ensslin et Holger Meins. Ces noms et ces visages hantent aujourd’hui encore la mémoire collective allemande. Ils sont diabolisés d’un côté, considérés comme des assassins communistes, idôlatrés de l’autre, érigés en martyrs. 

Comment et pourquoi un petit groupe d’intellectuels, d’étudiants et d’artistes est-il devenu une faction de combattants prêts à tuer ?

Invité Isabelle Sommier

Isabelle Sommier
Isabelle Sommier
© Radio France - Valérie Priolet

Invitée : Isabelle Sommier est professeure de sociologie à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Auteure de nombreux livres, elle a notamment fait paraître sur le sujet La Violence révolutionnaire (Presses de Science Po, 2008).

RESSOURCES COMPLÉMENTAIRES :

Livres : 

Documentaire : 

Voix-lectures : Lucie DIGOUT, Hélène BIZIEAU, Eric HAUSWALD et Adrien MORAT

Remerciement tout particulier à Alexandre SOROKO pour son travail de traduction. 

PROGRAMMATION MUSICALE :

  • Nico – “Reich der traüme
  • Ry X – “Berlin
  • Lou Reed – “Berlin

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Journaliste
Valérie Priolet
Collaboration