Nicola Sacco et Bartholomeo Vanzetti après leur arrestation, marchant dans la foule, menottés
Nicola Sacco et Bartholomeo Vanzetti après leur arrestation, marchant dans la foule, menottés  ©Getty - Hulton Archive
Nicola Sacco et Bartholomeo Vanzetti après leur arrestation, marchant dans la foule, menottés ©Getty - Hulton Archive
Nicola Sacco et Bartholomeo Vanzetti après leur arrestation, marchant dans la foule, menottés ©Getty - Hulton Archive
Publicité

Aujourd'hui dans Affaires sensibles, le procès politique et raciste de Sacco et Vanzetti, deux immigrés italiens, deux anarchistes, condamnés à mort aux États-Unis pour des meurtres qu'ils n'avaient sans doute pas commis. Il sont exécutés six ans plus tard, en août 1927 à la prison de Charlestown près de Boston.

Dans les années 1920, l'Amérique a peur : peur des étrangers, et notamment des Italiens, qui immigrent en masse dans le pays ; peur des classes populaires, qu'on imagine affreuses, sales et méchantes ; peur des ouvriers, potentiels syndicalistes et grévistes ; peur des « rouges », surtout, socialistes, communistes, et anarchistes. Or, Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti, mis en cause dans une affaire de hold-up raté en 1921,  sont tout cela à la fois, tout ce qui inquiète l'Amérique bien-pensante. La gauche du monde entier va s'engager en faveur des deux hommes. Immigrés pauvres, victimes du racisme et du capitalisme, ils vont vite devenir un symbole, au-delà de la question de leur culpabilité : celui de l'oppressé face à l'oppresseur, du Bien contre le Mal.

Retour sur une affaire judiciaire qui raconte l'Amérique telle qu'elle ne veut pas se voir, et telle qu'elle est encore en partie aujourd'hui : raciste, injuste et cruelle.

Publicité

Un récit documentaire de Jeanne Mayer 

Invité : 

Ronald Creagh, spécialiste de l'histoire de l'anarchisme, professeur émérite à l'université de Montpellier. Auteur de : Laboratoires de l'utopie : Les communautés libertaires aux États-Unis, paru chez Payot (1983) ; et de L'Affaire Sacco et Vanzetti, Editions de Paris - Max Chaleil (2004) 

Merci au site RetroNews pour la richesse de ses archives de presse écrite. 

Programmation musicale : 

  • Joan Baez/Ennio Morricone : La ballata di Sacco e Vanzetti (part I) (1971)
  • Georges Moustaki : Marche de Sacco et Vanzetti (1972)
  • Woody Guthrie : Two good men (1947)

L'équipe

Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle
Production
Christophe Barreyre
Christophe Barreyre
Marion Le Lay
Réalisation
Fabrice Drouelle
Fabrice Drouelle