Thomas Pesquet en train de faire des expériences à bord de l'ISS - Compte Flickr de Thomas Pesquet
Thomas Pesquet en train de faire des expériences à bord de l'ISS - Compte Flickr de Thomas Pesquet
Thomas Pesquet en train de faire des expériences à bord de l'ISS - Compte Flickr de Thomas Pesquet
Publicité
Résumé

Réparer les vivants. Habitué aux expériences européennes, l'astronaute français a découvert cette semaine une expérimentation américaine : l'observation de culture de tissus musculaires artificiels, "engineered tissues", qui permettront peut-être à terme de redonner de la masse musculaire à des personnes blessées ou âgées.

En savoir plus

Thomas Pesquet : "Cardinal muscle est du muscle recréé en laboratoire, ce qui est assez dingue ! 

Les chercheurs arrivent à faire des cellules musculaires qui peuvent se contracter alors qu'elles sont vraiment artificielles, qui font in vitro, en labo. On a ces petites cellules et on va étudier le vieillissement musculaire. *

Publicité

On sait que dans la station, évidemment, on a une perte de masse musculaire très rapide pendant une mission de six mois. Ce qui nous arrive est comparable à ce qu'il se passe sur Terre avec l'âge. Cela correspond à la perte d'entre 20 et 80 ans, où on perd un énorme pourcentage mais de façon très graduelle. Comme cela ne se fait pas du jour au lendemain, on a du mal à étudier ce phénomène sur Terre. Il faudrait faire une étude sur 50 ans !

Nous, on peut le faire sur des prélèvements qui vont être étudiés pendant six mois. C'est beaucoup plus rapide pour accéder aux résultats. 

L'idée de cette expérience ?

On passe des heures et des heures à cultiver quelque part ces tissus musculaires recréés. Et puis, on va vraiment les étudier au microscope, et prendre des prélèvements qu'on fait redescendre sur terre pour que les scientifiques essaient de faire avancer les traitements pour cette perte musculaire sur Terre, qu'elle soit pathologique ou qu'elle soit juste provoquée par l'âge.

Évidemment, nous, ça vous intéresse aussi parce que si on veut aller sur Mars, on a très envie d'arriver en ayant pas perdu tous nos muscles. Donc, ça ne vous a pas mal occupés, ces journées entières, avec les mains, dans des gants en caoutchouc pour manipuler tout ça. Et ça va continuer encore quelques semaines."

La suite est à écouter...

L'équipe

  • Ecriture, préparation : Sophie Bécherel 
  • Réalisation : Alexandre Fougeron
  • Musique : Arno Alyvan 
  • Sound-design : Hervé Bouley 
  • Voix Olma : Emilie Blon Metzinger
  • Graphisme : Julien Mougnon

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS et Apple Podcast.