Les astronautes ont essayé leurs scaphandres une dernière fois avant le retour, pour une ultime vérification. L'occasion d'un petit slow. - ESA/NASA
Les astronautes ont essayé leurs scaphandres une dernière fois avant le retour, pour une ultime vérification. L'occasion d'un petit slow. - ESA/NASA
Les astronautes ont essayé leurs scaphandres une dernière fois avant le retour, pour une ultime vérification. L'occasion d'un petit slow. - ESA/NASA
Publicité
Résumé

Pour la dernière fois, Olma se connecte à la station spatiale internationale pour prendre des nouvelles de Thomas Pesquet. Avec elle, Sophie Bescherelle. Elle est journaliste scientifique à France Inter et c'est elle qui l'a aidé tout au long de la mission à mieux comprendre la folle aventure de l'astronaute français.

En savoir plus

L'aventure s'achève pour Thomas Pesquet. Après six mois passés en orbite, les quatre astronautes de la mission Crew-2 s'apprêtent a quitté l'ISS. Un retour qui se prépare minutieusement, Thomas Pesquet nous le détaille :

"Il y a une préparation spécifique dans les dernières semaines. On augmente un peu les charges. On court sur le tapis roulant en mode passif, c'est à dire que plutôt que d'avoir le tapis roulant qui défile, on l'entraîne nous même avec nos pieds donc C'est super plus difficile. 

Publicité

On va aussi avoir une sorte de pantalon anti-G qui va nous compresser les membres inférieurs. On le porte sous les scaphandre, parce qu'on ne veut pas que les fluides descendent et que ça provoque des vertiges ou des évanouissement. 

Pour retenir tous les fluides, on boit énormément d'eau parce qu'on a beaucoup moins de fluides ici dans la station que sur terre. Donc on essaie de contrebalancer ça au moment où on rentre." 

L'expérience des 40 dernières années de vols habités nous donne une bonne idée de ce qu'il faut faire pour rentrer en forme. 

Pas question pour l'astronaute de ramener un petit souvenir

"On a notre kilo et demi, celui avec lequel on a quitté la Terre et celui avec lequel on revient. On a rien le droit de prendre de l'ISS évidemment. Ce serait facile de dire 'tiens, il y a ce panneau qui dit "Sortie de secours - ISS". Ça, ce serait vraiment super cool de l'avoir dans mon salon' ou un petit outil multifonction où il y a marqué NASA dessus. Si les gens commençaient à faire ça évidemment, ça ne marcherait pas très longtemps." 

Il est clairement interdit de ramener quoi que ce soit

La suite est à écouter...

L'équipe

  • Ecriture, préparation : Sophie Bécherel 
  • Réalisation : Agnès Cathou
  • Musique : Arno Alyvan 
  • Sound-design : Hervé Bouley 
  • Voix Olma : Emilie Blon Metzinger
  • Graphisme : Julien Mougnon

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS et Apple Podcast.