Quid des effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 vis-à-vis des femmes enceintes et leur fœtus ?
Quid des effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 vis-à-vis des femmes enceintes et leur fœtus ?
Quid des effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 vis-à-vis des femmes enceintes et leur fœtus ? ©Getty - JGI/Jamie Grill
Quid des effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 vis-à-vis des femmes enceintes et leur fœtus ? ©Getty - JGI/Jamie Grill
Quid des effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 vis-à-vis des femmes enceintes et leur fœtus ? ©Getty - JGI/Jamie Grill
Publicité
Résumé

Baptiste Beaulieu a tenu à rassurer toute les femmes enceintes et allaitantes quant aux angoisses qu'elles peuvent éprouver à l'idée de se faire vacciner. Les vaccins contre le Covid-19 n'ont pas d'effets indésirables ni de conséquences néfastes sur le fœtus ni sur la maman.

En savoir plus

Être enceinte n'est pas une pathologie, mais cela favorise des modifications du système immunitaire, l'apparition de phénomènes thrombotiques, diminution de la capacité pulmonaire à cause de l'augmentation de la taille de l'utérus, par exemple. 

Mes femmes enceintes sont 2 à 5 fois plus hospitalisées que les femmes non-enceintes à cause du Covid-19

Publicité

Être enceinte et à risque, c'est-à-dire avoir une hypertension artérielle, diabète, obésité augmente la probabilité de développer une forme grave et augmente le risque de prématurité. 

Se vacciner, oui, mais qu'en est-il des effets indésirables sur la mère ou le fœtus ? 

Les vaccins contre le Covid n'ont pas d'effets indésirables sur les fœtus

Le vaccin ARN messager ne s'intègre pas dans le noyau cellulaire et ne modifie pas votre ADN ni celui de votre foetus. Les données animales sont tout à fait rassurantes concernant l'embryo génotoxicité des différents vaccins. 

Certains vaccins, comme celui d'Ebola par exemple, ont des similarités de fonctionnement avec celui ARN, notamment l'utilisation de vecteurs viraux. Ils n'ont pas d'effets indésirables ces vaccins-là sur les femmes enceintes ou leurs fœtus encore une fois.

Aux U.S.A, on vaccine, les femmes enceintes, et connaissant leur goût pour les procès, on peut se dire qu'ils ne les encourageraient pas de la sorte s'ils n'étaient pas sûrs de l'innocuité du vaccin sur les femmes et leur situation. 

C'est donc, selon moi, une décision qui doit se prendre en confiance avec son médecin en sachant que la balance bénéfices/risques est en faveur du bénéfice, encore plus si vous êtes porteuse de comorbidité. 

Quand se faire vacciner si je suis enceinte ? 

Les trois premiers mois étant ceux les plus à risque de fausses couches spontanées, et sachant que tous les vaccins peuvent favoriser un petit pic fébrile associé à des courbatures durant les 24 heures qui suivent, on attend la fin du premier trimestre. 

Donc, pour être clair, si j'avais la chance d'être une femme enceinte et sachant ce que j'ai lu pour écrire cette chronique : 

  • J'attendrai la fin du premier trimestre, 
  • Je me ferai vacciner avec le Pfizer ou le Moderna
  • Et si j'étais une femme allaitante, je me ferai vacciner aussi parce que c'est sans risque pour le bébé

Oui, mais voilà, je ne suis pas une femme et je ne suis pas enceinte, alors c'est un tout petit peu facile pour moi de dire ça comme ça avec désinvolture, parce que, finalement, mon appréciation des risques et ma gestion des angoisses n'est pas la même qu'une vraie femme en situation de devoir faire un choix. De plus, les femmes enceintes subissent assez d'injonctions tout au long de la grossesse. Ici, dans ma chronique, il est hors de question d'en ajouter une. C'est une période compliquée pour tout le monde et tout le monde la traverse comme un point à la ligne.