L’ambassadeur Cambon et l’imprévisible Kaiser Guillaume II ©Getty - Universal History Archive/Corbis
L’ambassadeur Cambon et l’imprévisible Kaiser Guillaume II ©Getty - Universal History Archive/Corbis
L’ambassadeur Cambon et l’imprévisible Kaiser Guillaume II ©Getty - Universal History Archive/Corbis
Publicité
Résumé

En 1914, alors que la guerre vient d’enflammer l’Europe, le comte Von Bülow est effaré : « Comment en est-on arrivé là ? » soupire-t-il. « Si je le savais ! » lui répond le chancelier Bethmann Hollweg en haussant les épaules...

En savoir plus

Rétrospectivement, (c’est facile vous me direz !) quand on sait les millions de morts qu’a causés la Première guerre mondiale, comment ne pas en vouloir aux hommes politiques, aux diplomates, aux militaires qui étaient aux manettes en Europe avant 1914, et qui n’ont rien fait pour empêcher le premier cataclysme du 20ème siècle.

Le plus emblématique de cette génération, pour ne pas dire le plus ridicule, est sans nul doute Guillaume II. L’empereur d’Allemagne. Avec ses moustaches à pointes, ce monarque de droit divin est intelligent et cultivé, mais aussi vaniteux et imprévisible. Surnommé « la fourrure » à cause de ses tenues clinquantes, le Kaiser, qui commande la première armée du monde, est capable des pires gaffes. Face à lui, en 1907, Jules Cambon, l’ambassadeur de France à Berlin, saura-t-il manoeuvrer pour éviter la guerre ?

Publicité

Notre invité est Johann Chapoutot, historien, professeur à la Sorbonne, spécialiste de l’Allemagne et de la modernité occidentale. Parmi ses ouvrages on peut lire :

L’Histoire de l'Allemagne (de 1806 à nos jours), aux PUF, dans la collection « Que-sais-je », 2014

- et plus récemment : Le Grand Récit. Introduction à l'histoire de notre temps, aux PUF.

Fiction : « L’ambassadeur Cambon et l’imprévisible Kaiser Guillaume II », de Vincent Hazard

Avec :

Jules Cambon : Gilles Privat

Le Kaiser Guillaume II : Julian Eggerickx

Marie de Castellane-Radziwill : Évelyne Guimmara

Le baron de Berckeim : Pierre-Alain Leleu

Bruitage : Bertrand Amiel

Équipe technique : Julien Doumenc et Kévin Delcourt

Assistant à la réalisation : François Mazères

Réalisation : Cédric Aussir

CD : Jack White "Shedding my velvet"

Références

L'équipe

Stéphanie Duncan
Stéphanie Duncan
Emmanuelle Fournier
Coordination
Anne Weinfeld
Réalisation