Longwood House, sur l'île de Sainte Hélène ©Getty
Longwood House, sur l'île de Sainte Hélène ©Getty
Longwood House, sur l'île de Sainte Hélène ©Getty
Publicité
Résumé

Le 7 août 1815, dans la rade de Plymouth en Angleterre, le Northumberland, un navire de ligne armé de 78 canons, s’apprête à mettre la voile pour Sainte-Hélène, une île perdue de l’Atlantique sud. Avec à son bord : Napoléon Bonaparte, l’empereur qui a abdiqué six semaines plus tôt.

En savoir plus

L’homme qui pendant 15 ans a dirigé les destinées de la France pour le meilleur et pour le pire, qui au nom de la Révolution française a conquis toute l’Europe, est aujourd’hui le prisonnier des Anglais. En le déportant à Sainte-Hélène, ils espèrent en finir une fois pour toutes avec « l’usurpateur » comme ils l’appellent, que rien ne semble pouvoir vaincre. 

Après 67 jours de mer, le navire enfin jette l’ancre à Sainte-Hélène. « Une île chiée du Diable ! » s’exclame la comtesse Bertrand, une des fidèles qui accompagnent l’empereur. Commence alors pour ces exilés français une vie étrange, faite d’inconfort, d’ennui, d’humiliation et de rivalités. Une vie qui pour Napoléon s’achèvera le 5 mai 1821. Pourtant, presque jusqu’au bout, l’empereur gardera l’espoir, par tous les moyens, de rentrer en France et d’y reprendre le pouvoir. Car comme il le disait, « Il est pénible et difficile de quitter l’espérance et la gloire ».

Publicité

Notre invité est Pierre Branda, historien, directeur du patrimoine de la Fondation Napoléon. Et à l’occasion du bicentenaire, commissaire de deux expositions : « Napoléon n’est plus » au musée de l’Armée et « Joséphine – Napoléon : une histoire (extra)ordinaire » pour la Maison Chaumet. Auteur du livre « Napoléon à Sainte-Hélène » publié chez Perrin. A lire "Ecrits clandestins de Sainte-Hélène" de Napoléon, textes présentés et annotés par Pierre Branda (o-édition Perrin-Fondation Napoléon).

A lire également l’excellent catalogue de l’exposition « Napoléon n’est plus » co édité par Gallimard et le musée de l’Armée. L’exposition est à voir à l’hôtel des Invalides.

A voir aussi bien sûr l’exposition Napoléon dont France Inter est partenaire qui se tient à la Villette à Paris.

Fiction 

Napoléon à Sainte-Hélène de Christine Spianti

Avec :

  • Napoléon - Eric Herson-Macarel
  • Le général Gourgaud - Emmanuel Vérité
  • Albine de Montholon - Caroline Piette
  • Louis Marchand - Loïc Mobihan
  • Emmanuel de Las Cases - Geoffroy Guerrier
  • Hudson Lowe - Nicholas Mead
  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage et mixage : Djaisan Taouss et Julien Calvas
  • Assistante à la réalisation : Aurélie Miermont
  • Réalisation : Sophie-Aude Picon
Références

L'équipe

Stéphanie Duncan
Stéphanie Duncan
Anne Weinfeld
Réalisation
Emmanuelle Fournier
Collaboration