Robert Englund dans "Freddy, les griffes de la nuit" de Wes Craven, l'épouvante qui prend aux tripes
Robert Englund dans "Freddy, les griffes de la nuit" de Wes Craven, l'épouvante qui prend aux tripes - D.R
Robert Englund dans "Freddy, les griffes de la nuit" de Wes Craven, l'épouvante qui prend aux tripes - D.R
Robert Englund dans "Freddy, les griffes de la nuit" de Wes Craven, l'épouvante qui prend aux tripes - D.R
Publicité

En 1984, le cinéma par l'intermédiaire de Wes Craven, invente un nouveau type de croquemitaine, un tueur au visage de grand brulé, vêtu d’un chapeau et d’un pull rouge et vert, qui porte à la main droite un gant prolongé par quatre griffes !

Ce tueur en série a pour terrain de chasse les rêves des adolescents d’Elm Street, et va devenir pendant toute une décennie une icône du film d‘horreur. Une réussite et une franchise qui va faire naître de nombreux talents essentiels de l’industrie du cinéma mais aussi un studio New Line qui finira par rendre possible l’adaptation sur grand écran du Seigneur des Anneaux.

5 min

Avec :

Publicité

- Alexandre Poncet : auteur du Mad Movies hors série la saga Freddy, coréalisateur du documentaire Le Complexe de Frankenstein et conservateur du musée cinéma et Miniature de Lyon.

- Anne-Pauline, une fervente fan de films d'horreur et de Vin Diesel, également blogueuse littéraire sur « apireading »

- Stéphanie Chaptal : journaliste, autrice et traductrice, fan de films d’horreur et d’imaginaire.

- Gilles Penso : coréalisateur du documentaire Le Complexe de Frankenstein, co-auteur du livre Mad Dreams and Monsters et auteur de Steven avant Spielberg chez Michel Lafon.

L’émission a été réalisée par Etienne Bertin, elle a été préparée par Benjamin Dussy.