Alain Corbin, le 26 août 2016 à Paris
Alain Corbin, le 26 août 2016 à Paris
Alain Corbin, le 26 août 2016 à Paris ©Maxppp - Samuel Bernard Blatchley
Alain Corbin, le 26 août 2016 à Paris ©Maxppp - Samuel Bernard Blatchley
Alain Corbin, le 26 août 2016 à Paris ©Maxppp - Samuel Bernard Blatchley
Publicité
Résumé

Il est l’un de nos historiens les plus iconoclastes et les plus lus ! Spécialiste des sensibilités, des sensations et des émotions, depuis la parution du "Miasme et la jonquille" il y a près de quarante ans, il examine l’évolution de nos perceptions au fil des époques. Alain Corbin est l'invité d'Augustin Trapenard.

avec :

Alain Corbin (historien, spécialiste de l'histoire des sens).

En savoir plus

Il s'est intéressé à la mer, au ciel, à la pluie, mais aussi au silence, à l'émotion, à l'ignorance et à la virilité. Dans son nouveau livre, La rafale et le zéphyr, il s’empare d’un mouvement, de prime abord insaisissable : le vent. On parle de ce qui nous unit, de ce qui nous sépare, mais aussi de sensibilité, de perception, et d'aujourd'hui, avec Alain Corbin, dans Boomerang. 

Extraits de l'entretien

28 min

Alain Corbin : 

Publicité

"Ce qu'on ignore nous soude bien plus que ce qu'on connaît ! Aujourd'hui, il y a un feuilletage des ignorances lié à la multiplicité d'Internet, qui gêne la communication : les gens peuvent moins se parler, parce qu'ils ne connaissent plus les mêmes choses"

"Le vent d'Ouessant raconte l'oubli, la mort, l'interrogation, l'énigme. Jusqu'à la fin du 17e siècle, le vent était une énigme scientifique absolue, et l'est resté dans le domaine poétique"

"Pendant plusieurs millénaires le vent était associé à Dieu : il était une manifestation de son insatisfaction. A la fin du 18e siècle, on a découvert que l'air n'était pas un élément mais un composé de gaz : on a alors compris le vent"

"L'histoire est un voyage dans le temps, or en voyage on n'arrive pas chez des gens qui nous ressemblent. Ce qui est intéressant ce sont les différences. Il ne faut pas emporter trop de bagages, et se départir de ses propres valeurs et jugements"

"Mon enfance pendant la guerre a peut-être joué dans mon rapport aux émotions et aux sensations : l'odeur de poudre est ce dont je me rappelle le plus des bombardements."

"Enfant, j'étais dans un internat catholique très rigoureux. L'histoire était pour moi un refuge, une consolation : je dévorais les romans historiques et les manuels d'histoire, je ne demandais que ça pour Noël !"

À réécouter : Écrire l'histoire
4 min

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Alain Corbin a écrit un texte sur l'écologie. 

Programmation musicale

  • Georges Brassens - Auprès de mon arbre
  • MICHELLE - Fyo
Références

Programmation musicale

  • 09h26
    Auprès de mon arbre
    Auprès de mon arbre
    Georges BRASSENS
    Auprès de mon arbre

    Georges BRASSENS

    Album Georges Brassens / Les 50 plus belles chansons
    Label MERCURY RECORDS (984 9823)

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Anouk Roche
Collaboration
Lola Costantini
Réalisation
Perrine Malinge
Coordination
Léonard Billot
Journaliste
Pierre Daymé
Journaliste