Amélie Nothomb ©AFP - Joël Saget
Amélie Nothomb ©AFP - Joël Saget
Amélie Nothomb ©AFP - Joël Saget
Publicité
Résumé

Elle est la romancière incontournable de la rentrée littéraire. Ce matin, elle nous apporte un peu de sa sagacité, de son art de la formule et de son caractère imprévisible. Son nouveau roman s'appelle "Les Prénoms épicènes" et vient de paraître chez Albin Michel. Amélie Nothomb est l'invitée d'Augustin Trapenard.

avec :

Amélie Nothomb (Écrivaine).

En savoir plus

Dans Les Prénoms épicènes, Amélie Nothomb continue d'explorer la puissance dévorante de l'amour à travers le destin d'une jeune femme et de sa fille. Vengeance, passion, soumission et cruauté, il ressort des Prénoms épicènes un nouvel hymne à l'intelligence. On parle langue,  adolescence et jeux de piste avec Amélie Nothomb

Les confessions d'Amélie Nothomb au micro d'Augustin Trapenard

Je suis terriblement angoissée à la sortie d'un livre. Autant qu'avant un rendez-vous amoureux. Parfois quand on publie un roman, on a l'impression qu'on provoque une gigantesque hémorragie. On se dit qu'il n'en restera plus aucune goutte de sang pour la suite.

Publicité

Je ne me sens plus seule aujourd'hui. Je l'ai été horriblement durant mon enfance, au nom de ce que l'on appelait mon "intelligence".

Enfant, ma vraie vie avait lieu la nuit. Je me racontais une histoire dans laquelle il se passait des choses abominables.

Je ne crois pas que l'intelligence soit à la mode en ce moment. L'écologie est ma grande cause en politique, et là je suis un petit peu effondrée.

Le processus d'écriture selon Amélie Nothomb

Je dois me ressusciter tous les matins par quatre heures d'écriture forcenée.

Je trouve terriblement important de donner un nom à ses personnages. C'est le moment où on leur donne un visage.

En écriture, plus on rabote les mots, plus l'écriture sera forte. Un dépouillement des mots sans cesse plus grand pour une efficacité sans cesse plus forte.

Il faut pouvoir retrouver la couleur vraie des mots. Ils ont été tellement utilisés qu'on ne les voit plus. Cette quête là, je l'ai tous les jours.

Le journal de la culture

Références

Programmation musicale

  • 09h25
    In my life
    In my life
    The Beatles
    In my life
    Album Rubber soul [2009 stereo remaster] (1965)
    Label EMI
  • 09h36
    Magnifique
    Magnifique
    JUNIORE
    Magnifique

    Album Sounds of the times (2018)
    Label UNCUT

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Audrey Ripoull
Réalisation
Pierre Martinerie
Collaboration
Valentine Chédebois
Collaboration