La journaliste Titiou Lecoq, octobre 2021 ©Getty - Eric Fougere - Corbis / Contributeur
La journaliste Titiou Lecoq, octobre 2021 ©Getty - Eric Fougere - Corbis / Contributeur
La journaliste Titiou Lecoq, octobre 2021 ©Getty - Eric Fougere - Corbis / Contributeur
Publicité
Résumé

On lui doit l’un des plus beaux succès de librairie de ces derniers mois "Les grandes oubliées". Une analyse stimulante et très documentée sur la manière dont les femmes ont été effacées du grand récit qui nous a été fait de l’histoire. Titiou Lecoq est l'invitée d'Augustin Trapenard.

avec :

Titiou Lecoq (Journaliste, romancière).

En savoir plus

Dans "Les grandes oubliées", elle redonne aux femmes la place qui a été la leur dans l'Histoire. Un livre nécessaire qui décortique les mécanismes de domination et d'effacement, et redonne voix à toutes celles qui pendant des siècles, ont été reléguées aux marges.  Titiou Lecoq est dans Boomerang.

"Restez calme, ça va bien se passer". Face aux provocations, Titiou Lecoq a choisi de rester calme. Cette phrase prononcée par un ministre à l'intention d'une journaliste qui l'interrogeait renvoie vers des décennies de clichés : " Ça réactive tellement de clichés dont évidemment il n'a absolument pas conscience, quand il le dit de tout ce qu'il y a derrière. Et notamment, évidemment, l'idée d'hystérie et de lui les surplombant en tant qu'homme, il est dans la rationalité. Et la femme en face est ramené à ses émotions. Et c'est quelque chose qu'on retrouve tout le temps sur les rapports de domination."

Publicité

L'homme est toujours plus que son corps et donc il est toujours capable de contrôler son corps et ses émotions. La femme, elle, est limitée à son corps

Et ça ne date d'hier. Cette idée que les femmes peinent à se maitriser, la romancière en a trouvé des traces déjà dans la Grèce antique : "Plusieurs anthropologues qui disent qu'il doit y avoir un lien avec le sang menstruel et l'idée que la femme ne contrôle pas ce qui sort de son corps et que donc, on ne peut pas attendre d'elle un raisonnement vraiment intellectuel et sain."

Ce travail de recherche sur les luttes pour l'égalité entre l'homme et la femme, Titiou Lecoq est bien consciente de ne pas être la première à la faire : "Il a été fait dans les années 80, dans les années 90. Je me dis qu'il sera refait dans quinze ans par quelqu'un d'autre qui dira 'Vous ne savez pas ? C'est incroyable, l'histoire des femmes, etc".

Pour moi, la clé, c'est l'Éducation nationale. Du moment où cette histoire là n'est pas enseignée à l'école, on n'arrive pas à l'inscrire dans le long terme et dans les esprits de tout le monde. Là, on est sur des initiatives individuelles. Les gens qui sont intéressés vont lire mon livre, d'autres livres d'historiennes, vont apprendre à leurs enfants cette histoire là. Mais c'est de l'individuel, on ne passe pas à quelque chose où on change vraiment notre appréhension de cette histoire."

Carte blanche

Programmation musicale

Beyonce - Run the world
Angèle / Damso - Démons

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

Programmation musicale

  • 09h28
    Run The World (Girls) - Single Version
    Run The World (Girls) - Single Version
    BEYONCE
    Run The World (Girls) - Single Version

    Album Run the world (girls) (2011)
  • 09h37
    Démons (feat. DAMSO)
    Démons (feat. DAMSO)
    ANGELE
    Démons (feat. DAMSO)

    Album Nonante-Cinq (2021)
    Label ANGELE VL RECORDS (3896641)

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Lola Costantini
Réalisation
Pierre Martinerie
Coordination