Catherine Meurisse, autrice de bandes dessinées
Catherine Meurisse, autrice de bandes dessinées ©AFP - CELINE VILLEGAS / HANS LUCAS
Catherine Meurisse, autrice de bandes dessinées ©AFP - CELINE VILLEGAS / HANS LUCAS
Catherine Meurisse, autrice de bandes dessinées ©AFP - CELINE VILLEGAS / HANS LUCAS
Publicité

Élue l’année dernière à l’Académie des Beaux-Arts, son œuvre lumineuse, en dialogue permanent avec la peinture, la nature et la littérature, est plus essentielle que jamais. Il vous reste dix jours pour découvrir "La vie en dessin", à la BPI. Catherine Meurisse est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Avec

La vie en dessin, son exposition à la BPI du Centre Pompidou est une bouffée d'oxygène. Cette folle et légère traversée de son oeuvre, (de ses premiers dessins à son hommage à Delacroix en passant par Charlie Hebdo et La légèreté) nous rappelle à quel point la culture nous manque en ces temps de pandémie. On parle de beauté, de Stravinsky, de nature, de Quentin Blake et de peinture avec Catherine Meurisse,  invitée de Boomerang. 

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Catherine Meurisse a choisi de lire un extrait de Désert Solitaire d'Edward Abbey. 

Publicité

Extraits de l'émission 

Catherine Meurisse : "C'est difficile de rencontrer la beauté sur internet, j'ai besoin d'être ''en présentiel'' avec les œuvres, et de rencontrer la beauté physiquement. Même si on ne peut pas toucher une œuvre d'art, on l'enlace avec les yeux"

"Il faudrait ne jamais dissocier la nature et la culture : les livres comme la nature me font tenir debout. C'est ce qui fait que j'existe. Après Charlie en 2015, ça a été ma trousse de secours"

"Créer, c'est oser et continuer d'apprendre, je tiens à apprendre toujours, Je ne veux pas m'avachir je veux continuer d'être surprise et surprendre le lecteur"

"La liberté qu'il y a dans les œuvres de Delacroix ou d'autres est contagieuse. Quand je vois un tableau, je me dis que je peux aussi m'autoriser cette liberté. La liberté ça s'apprend !"

"Delacroix, Bretécher, Quentin Blake…On a besoin de voir des plus grands que soi pour s'autoriser."

"Quand on fait du dessin humoristique, on est obligé de mettre de la modestie dans son dessin, parce que sinon l'humour ne prend pas"

"La légèreté ce n'est pas donné, c'est du boulot !"

"Ce qui rend moins timide, c'est de voir que les autres s'autorisent, qu'ils osent, en plus avec grâce ! Quentin Blake c'est la grâce pour moi, il y a de la magie dans son trait"

Programmation musicale

  • BARBRARA - Pierre
  • BAKAR – 1st Time

Programmation musicale

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Production
Anouk Roche
Collaboration
Lola Costantini
Réalisation
Perrine Malinge
Coordination
Léonard Billot
Journaliste
Pierre Daymé
Journaliste