Edouard Louis en 2017
Edouard Louis en 2017
Edouard Louis en 2017 ©Maxppp - picture alliance / Jan Haas/Newscom/
Edouard Louis en 2017 ©Maxppp - picture alliance / Jan Haas/Newscom/
Edouard Louis en 2017 ©Maxppp - picture alliance / Jan Haas/Newscom/
Publicité
Résumé

Depuis "En finir avec Eddy Bellegueule", il poursuit la construction d’une œuvre intime, politique et cohérente, comme une généalogie de luttes et de colères. "Combats et métamorphoses d’une femme", son livre de ma mère, parait aujourd’hui. L'écrivain Edouard Louis est l'invité d'Augustin Trapenard.

En savoir plus

Dans "Combats et métamorphoses d'une femme", il raconte l’histoire d’une existence soumise à une double domination, de classe et de genre ; celle d'une femme qui va repousser les frontières qui jusqu’à lors délimitaient sa vie. On parle d'aujourd'hui, de beauté, de performance, de culture et de bonheur avec Edouard Louis, dans Boomerang

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Edouard Louis a choisi de lire un extrait de son roman "Combats et métamorphoses d'une femme" sur une musique composée spécialement par Woodkid

Publicité

Extraits de l'émission

"Le théâtre c'est le lieu où on vous présente au réel, sans vous laisser le choix. Tout le monde sait qu'on vit dans un monde horrible, mais tout le monde détourne la tête. Au théâtre on vous force à voir ce que vous ne voulez pas voir".

"On vit dans un monde fou où ceux qui font la politique ne sont pas touchés par la politique : les décisions qu'ils prennent sur les allocations sociales, sur les retraites, sur les salaires, n'ont pas d'impact sur leur propre vie".

"Je sais qu'aujourd'hui je suis devenu le corps de la bourgeoisie : j'ai fait des études, je suis intégré dans un milieu intellectuel à Paris. Maintenant j'écris contre moi-même, pour m'assurer que ma voix reste celle des dominés, de là d'où je viens".

"Ma mère a été toute sa vie écrasée par sa condition de femme : elle devait rester à la maison, faire la cuisine et le ménage. Un jour elle a fait exploser cette vie et s'est libérée. Alors j'aimerais que ce livre donne le plus de rage possible"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"La définition classique de la littérature repose sur l'utilisation de l'implicite:il faut suggérer sans formuler, sans dire.Cela renvoie à une idéologie bourgeoise,qui fait de la littérature un outil de domination et un moyen de ne pas voir le monde".

"L'implicite empêche la littérature d'être une bombe. J'essaie d'écrire contre cette définition de la littérature : quand j'ai quelque chose à dire je le dis, je l'écris, je n'utilise pas de détour".

Programmation musicale

France Gall - Si Maman si

Lana del Rey - White Dress

Références

Programmation musicale

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Anouk Roche
Collaboration
Lola Costantini
Réalisation
Perrine Malinge
Coordination
Léonard Billot
Journaliste
Pierre Daymé
Journaliste