Kae Tempest
Kae Tempest
Kae Tempest - Julian Broad
Kae Tempest - Julian Broad
Kae Tempest - Julian Broad
Publicité
Résumé

Considéré.e comme l’une des grandes voix de la poésie Outre Manche, porte parole de l’art du "spoken word", rappeur.euse, mais aussi dramaturge et essayiste, iel pose ses mots et son regard sur notre époque. "Connexion", son nouveau livre, vient de paraitre. Kae Tempest est dans Boomerang.

avec :

Kae Tempest (Poète.sse anglais.e).

En savoir plus

Connexion, son nouveau livre, vient de paraitre, dans une traduction de Madeleine Nasalik. À travers cet inspirant éloge de la créativité,  iel  réfléchit au monde d'aujourd'hui, et nous invite à renouer avec nos profondeurs. On parle de communication, de liberté, d'injonction et de beauté.  Kae Tempest est dans Boomerang.

La traduction simultanée est assurée par Eve Dayre. 

Publicité

Etreins-toi, le prochain livre de Kae Tempest sera disponible le 6 mai aux éditions de L'Arche. 

Extraits de l'entretien

"On se déconnecte des autres quand on se laisse déconnecter de soi. Plusieurs fois dans ma vie je me suis senti.e déconnecté.e de mon désir, de mon être. C'est souvent le choc d'une rencontre qui m'aide à renouer avec moi-même : un poème, une chanson"

"Parfois, laisser le corps guider la tête permet de s'ancrer d'avantage dans le présent, et d'observer ce qui nous entoure avec une infinie curiosité"

"La créativité est la découverte la plus bouleversante de ma vie. La musique et les mots sont dans toutes les fibres de mon être, ça m'aide à vivre. Mais avant de la trouver, j'ai beaucoup cherché : j'étais un.e enfant au cœur lourd"

"Je voudrais partager avec les autres la joie de la création artistique : jouer, écrire, composer... uniquement pour soi. Sans y assigner un système de valeurs. Simplement parce que ça aide à se sentir mieux"

"J'ai appris toute ma vie à accorder une valeur démesurée aux biens matériels, au statut social. J'ai dû m'en défaire pour m'habituer à chérir ce qui n'apporte pas une satisfaction immédiate : les échanges anecdotiques, l'intimité sincère"

"La musique peut être un exutoire, une façon de gérer des émotions très sombres. Mais il s'agit d'abord de guérison, de se sentir bien ensemble. L'artiste de scène n'est qu'un canal, il laisse passer les énergies, il cherche le lâcher-prise."

"La mythologie nous aide à donner à une histoire personnelle une portée universelle, elle équilibre l'intime et le collectif. C'est comme un grand cadre sur lequel accrocher des poèmes très intimes : ça structure l'ensemble"

"Pendant longtemps, mon corps était juste quelque chose que mon esprit traînait avec lui : je n'en voulais pas, ce n'était pas le bon, j'éprouvais une grande détresse.  Je n'aurais pas eu cet élan créatif si je n'avais pas eu cette relation douloureuse à mon corps."

"Aujourd'hui, je découvre la beauté du corps. Je vivais tellement dans ma tête, que je m'étais comme débarrassé.e de mon corps. Maintenant j'essaie d'apprendre à l'habiter pour renouer avec lui"

4 min

"La voix va à la rencontre du monde : elle est comme un pont. Elle m'a permis de m'échapper de mon corps pour atterrir dans le réel. J'ai appris le monde en parlant et en écoutant"

"Je connais très bien ce sentiment d'être mort.e à l'intérieur, d'être incapable d'imaginer le retour de la joie et de la sérénité. Mais même dans ces heures les plus sombres, la beauté est toujours là qui palpite, et nous aide à vivre."

"Toute ma vie, on m'a demandé qui j'étais. Enfant, c'était ''une fille ou un garçon ?'' Plus tard, on me demandait si j'étais poète, rappeur.euse, écrivain.e … Certains étaient prêts à se battre parce qu'ils étaient frustrés de ne pas comprendre qui j'étais"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ecoutez l'interview en version originale

Kae Tempest en VO dans Boomerang

30 min

Programmation musicale

  • Kae Tempest - Firesmoke 
Références

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Anouk Roche
Collaboration
Lola Costantini
Réalisation
Perrine Malinge
Coordination
Léonard Billot
Journaliste
Pierre Daymé
Journaliste