Matthieu Ricard à New York en juin 2015 ©Getty - Mike Pont
Matthieu Ricard à New York en juin 2015 ©Getty - Mike Pont
Matthieu Ricard à New York en juin 2015 ©Getty - Mike Pont
Publicité
Résumé

Depuis plus de 40 ans, il se consacre à l’étude et à la pratique du bouddhisme, quand il ne s’exerce pas à l’écriture ou à la photographie. Quarante de ses photos seront exposées lors des Rencontres de la Photographie d’Arles à partir du 2 juillet. Matthieu Ricard est l'invité d'Augustin Trapenard.

avec :

Matthieu Ricard (Moine bouddhiste).

En savoir plus

"Contemplation", c'est le titre de l'exposition qui réunit quarante photographies sous un chapiteau en bambou conçu par Simón Vélez. Une installation qui invite le spectateur à faire un pas de côté, jusqu'au 23 septembre à Arles. On parle art, spiritualité et Jean Sébastien Bach, avec Matthieu Ricard. 

Les soirs du 28 et 29 juillet, il sera aux côtés de la pianiste Maria João Pires pour une rencontre musicale et méditative dans l'enceinte du Théâtre Antique d’Arles. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le journal de la culture

Programmation musicale

The Beatles, Here comes the sun / Barbara Carlotti, Voir les étoiles tomber

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Matthieu Ricard a choisi de faire entendre la bourrée de la suite anglaise No 2 de J.-S- Bach jouée au clavecin par Helmut Walcha.

Références

Programmation musicale

  • 09h27
    Here comes the sun
    Here comes the sun
    THE BEATLES
    Here comes the sun

    Album Abbey road (2009 stéreo remaster) (2009)
    Label PARLOPHONE
  • 09h37
    Voir les étoiles tomber
    Voir les étoiles tomber
    Barbara Carlotti
    Voir les étoiles tomber
    Album Voir les étoiles tomber (2018)
    Label ELEKTRA FRANCE

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Lola Costantini
Réalisation
Léonard Billot
Collaboration
Valentine Chédebois
Collaboration