L'autrice de BD et scénariste Nine Antico
L'autrice de BD et scénariste Nine Antico
L'autrice de BD et scénariste Nine Antico ©AFP - Joel Saget
L'autrice de BD et scénariste Nine Antico ©AFP - Joel Saget
L'autrice de BD et scénariste Nine Antico ©AFP - Joel Saget
Publicité
Résumé

Elle croque le féminin dans toutes ses aspérités, que ce soit dans sa trilogie "Girls don’t cry", "Coney Island Baby", ou encore "Autel California". Son premier long-métrage "Playlist" sort la semaine prochaine. La réalisatrice et auteure de BD, Nine Antico, est l'invitée d'Augustin Trapenard.

avec :

Nine Antico (Autrice de bande dessinée, cinéaste et illustratrice).

En savoir plus

La bande annonce du film "Playlist" de Nine Antico

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le monde de la BD l'a révélée au grand public. Le cinéma est pourtant son premier amour. Playlist, son premier film, chronique d’une jeune femme un peu paumée, éprise d’amour et de dessin, avec Sara Forestier et Leatitia Dosch, sort le 2 juin. On parle du quotidien, de féminin, de noir et blanc et d'un Tramway nommé désir, avec Nine Antico, dans Boomerang. 

Extraits de l'entretien 

"Enfant, j'étais obsédée par l'Amour. Je regardais mon plafond en reconstruisant des amours imaginaires. Donc le personnage d'amoureuse chronique dans Playlist a quelque chose de très personnel.'

Publicité

"Un bon personnage se joue dans les détails. Dans mes BD par exemple, j'essaie de croquer la gestuelle et les petites phrases, qui forment l'essence de quelqu'un."

"La première fois que j'ai vu Un tramway nommé désir, ça a été un vrai choc. J'ai pénétré d'un coup dans le film le plus sexy qui soit. Il y a un vrai érotisme, une pulsion, le tout porté par le texte presque voyeur de Tennessee Williams."

"J'ai toujours dessiné, sans vraiment comprendre ce que je faisais. Je dessinais des femmes, j'étais très attirée par le portrait. J'ai fini par comprendre que ce qui me plaisait, c'était de raconter les gens."

"Je ne suis pas passée par une école d'art, donc j'ai appris sur le tas, je dessine comme je peux. Les portes ouvertes des écoles étaient une torture, je ressentais une vraie distance sociale"

"Ce que j'aime dans la boxe française, c'est le jeu de regard. Même si on a peur, il faut continuer à regarder devant soi, ne pas ciller, garder son sang froid, avoir du courage."

=> LIRE | Boxe et BD - Johnson et Cravan : "Il était deux fois Arthur" de Grégoire Carlé et Nine Antico

"Le regard masculin est un poids dont il faut réussir à se libérer. Longtemps, j'ai attendu et cherché la validation du regard masculin pour exister. J'apprends à m'en détacher."

"Parler du corps féminin dans ce qu'il a de plus concret, c'est un des enjeux de mon travail, en BD comme au cinéma. C'est une bataille à mener pour ne plus cacher notre corps."

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Nine Antico a écrit un texte inédit.

Programmation musicale

NANA MOUSKOURI – Les yeux pour pleurer

Références

Programmation musicale

  • 09h28
    Les yeux pour pleurer
    Les yeux pour pleurer
    NANA MOUSKOURI
    Les yeux pour pleurer

    NANA MOUSKOURI

    Album A force de prier
    Label Mercury (980048-1)
  • 09h37
    Keep moving (Radio edit)
    Keep moving (Radio edit)
    JUNGLE
    Keep moving (Radio edit)

    JUNGLE

    Album Keep Moving (2021)
    Label AWAL

L'équipe

Augustin Trapenard
Augustin Trapenard
Anouk Roche
Collaboration
Lola Costantini
Réalisation
Perrine Malinge
Coordination
Léonard Billot
Journaliste
Pierre Daymé
Journaliste