Go West Couv. Ed. Grand Angle
Go West Couv. Ed. Grand Angle - Tiburce Oger & un collectif de dessinateurs
Go West Couv. Ed. Grand Angle - Tiburce Oger & un collectif de dessinateurs
Go West Couv. Ed. Grand Angle - Tiburce Oger & un collectif de dessinateurs
Publicité

Blessé pendant le premier confinement en 2020, Tiburce Oger a eu le temps de réfléchir à ses envies. Il rêvait d'un western avec plusieurs dessinateurs. 14 histoires et 17 illustrateurs plus tard, pari réussi.

En 1763, dans le silence, des canoës avancent dans la brume d'une rivière. Le major Trenton regarde sa montre à gousset. Il l'ouvre et laisse découvrir à l'intérieur du couvercle, un message : "To my beloved. A.L Trenton". Dans quelques heures, le major Trenton et ses soldats ne seront plus. Ils seront tués par des Indiens qui pensent en avoir fini avec les soldats britanniques. Dans un dernier souffle, Trenton dira à l'Indien qui lui prend sa montre, qu'ils vivent leurs derniers instants. Il sait lui, l'Anglais, que l'indépendance arrive et avec elle, la conquête de l'Ouest.

Go West Planche Ed. Grand Angle
Go West Planche Ed. Grand Angle
- Tiburce Oger & un collectif de dessinateurs

"Go West", 150 ans d'histoire américaine, vue à travers le prisme d'une montre

Pour donner une cohérence à son histoire, Tiburce Oger a choisi pour fil conducteur, une montre à gousset. En 1825, on la retrouve autour du cou d'une jeune squaw, pendant la guerre de Sécession sur un soldat, etc... La montre passe ainsi de main en main. Bandits, pétrole, Nouveau-Mexique, le scénariste construit un récit qui du nord au sud et d'est en ouest raconte une certaine histoire des Etats-Unis. 

Publicité

La montre, c'est l'objet symbolique. Elle peut être léguée, volée, achetée, troquée. Idéal quand on raconte une histoire en chapitres. Tiburce Oger ajoute aussi ce qu'elle représente : "C'est l'influence de la technologie européenne des colons face à ces peuples amérindiens qui eux, malgré leur culture, sont restés à l'âge de pierre.

Go West Planche Ed. Grand Angle
Go West Planche Ed. Grand Angle
- Tiburce Oger & un collectif d'auteurs

Je veux de la neige et des trappeurs.

"Go West" a été réalisé par des amoureux du western. Tous ont déjà publié un album. " Bouncer" pour Boucq, " Mondo Reverso" pour Dominique Bertail, " Jusqu'au dernier" pour Paul Gastine etc... Leur dessin même s'il diffère est réaliste. Pas de gueules déformées. Un Indien est un Indien, un cow-boy, un cow-boy, un cheval, un cheval. Il n'y a qu'à voir celui sur la couverture réalisée par Marini, pour s'en rendre compte. Quand il lance le projet lors du confinement en 2020, Tiburce Oger contacte ses comparses : "Je leur demande à tous s'il y a un thème qu'ils aimeraient aborder dans une histoire courte. Ralf Meyer voulait faire le Poney Express, Olivier Taduc ne voulait pas du chemin de fer et des Chinois. Il m'a dit 'j'ai donné. Je voudrais des trappeurs et de la neige'."

Go West Planche Ed. Grand Angle
Go West Planche Ed. Grand Angle
- Tiburce Oger & un collectif de dessinateurs

Chacun va avoir son couloir. A Patrick Prugne, la période qu'il affectionne, l'avant-guerre d'indépendance avec son dessin bleu à l'aquarelle. A Dominique Bertail, ses couleurs sépias.  Tiburce Oger et tous ses auteurs vous démontrent s'il le fallait encore, que le western a fait sa mue. L'élément essentiel comme la quête de l'or, du territoire est toujours là. Mais elle est guidée par un héros qui n'est plus forcément le cow-boy et son colt. Ce peut être une femme, un trappeur. Dans "Go West", Tiburce Oger montre ici, la version colons. Ce qu'ils ont fait des Etats-Unis. Il rêve aujourd'hui, d'un "Go West 2", avec d'autres auteurs. mais cette fois, du point de vue Indiens. 

Go West chez Grand Angle.