Automne en baie de Somme Couv. Ed. Grand Angle - Pelaez & Chabert
Automne en baie de Somme Couv. Ed. Grand Angle - Pelaez & Chabert
Automne en baie de Somme Couv. Ed. Grand Angle - Pelaez & Chabert
Publicité
Résumé

Un polar fin XIXème, une fable à la Jules Verne autour d'une baleine refuge et une vie de rien qui bascule, rien ne relie ces trois histoires, si ce n'est un scénario léché, et des illustrateurs particulièrement inspirés.

En savoir plus

Automne en baie de Somme - Pelaez & Chabert

Alexis Chabert rêvait de dessiner une BD dans la France du XIXème. Automne en baie de Somme nous y plonge par la couverture, très art nouveau, avec une femme au long cheveux qui apparaît comme Sarah Bernard dans les peintures de Mucha. Première planche, une goélette échoué sur une plage, sur le pont, le corps d'un homme ensanglanté. C'est celui d'Alexandre de Breucq, un riche industriel.

Automne en baie de Somme Planche Ed. Grand Angle
Automne en baie de Somme Planche Ed. Grand Angle
- Pelaez & Chabert

Regardez Amaury, ils sont comme des vautours qui s'apprêtent à fondre sur l'empire de Breucq

Publicité

Qui l'a tué ? Son épouse, avide de reprendre sa fortune et de liberté ? Ses employés dont on dit pourtant, qu'ils l'aimaient ? L'enquête de l'inspecteur Amaury Broyan va l'amener chez les anarchistes, des ateliers de peintres, jusqu'aux bas fonds. Automne en baie de Somme est un polar à tiroirs, à la fois lumineux en terme de couleurs, et sombre. Il n'y a pas que la mort d'Alexandre de Breucq qui obsède l'inspecteur Broyan. Il y a aussi celle de sa fille à lui, plus ancienne. Pelaez joue sur plusieurs tableaux et Alexis Chabert s'en amuse. Il peint le 19ème en même temps qu'il déstructure les planches. Ainsi, une scène de bal, chez la veuve de Breucq : "C'est une soirée de gala chez les bourgeois et c'est la danse. La danse ça tourne toujours. Et si vous regardez bien, il y a un rythme, mes cases elles tournent au centre de la page et peut-être que le lecteur inconsciemment, va peut-être ressentir la ronde de la danse."

Automne en baie de Somme Planche Ed. Grand Angle
Automne en baie de Somme Planche Ed. Grand Angle
- Pelaez & Chabert

Automne en baie de Somme est d'une beauté infinie. On a hâte de découvrir la prochaine saison : l'hiver, ailleurs. Automne en baie de Somme chez Grand Angle.

Aquarica - Sokal & Schuiten

Aquarica La Baleine géante Couv. Rue de Sèvres
Aquarica La Baleine géante Couv. Rue de Sèvres
- Sokal & Schuiten

C'est une fable dans un imaginaire à la Jules Verne. L'histoire d'une baleine géante qui accueille un jour sur son dos, des naufragés. Une baleine tellement immense, qu'elle forme une île où la nature s'est reconstituée.
Tome 1 - Un monstre des mers s'échoue sur la plage de Roodhaven. A son bord une jeune femme qui vient demander de l'aide aux terriens. La baleine est en danger. Mais à Roodhaven, les marins ont encore le souvenir d'un mammifère géant qui a détruit leur bateau il y a quelques années.
Tome 2 - On retrouve la jeune femme à bord de l'étrange monstre. Avec elle, Greyford, le scientifique qui peut sauver la baleine. Les marins aux gueules cassées eux, sont prêts à en découdre.

Nous allons percer ce bestiau jusqu'au fond du coeur

Aquarica La baleine géante Planche Ed. Rue de Sèvres
Aquarica La baleine géante Planche Ed. Rue de Sèvres
- Sokal & Schuiten

Emporté par la maladie l'an dernier, Benoît Sokal n'a pas pu achever son album. C'est François Schuiten qui a dessiné les dernières planches sur les indications de Sokal. La baleine géante conclut l'histoire d'Aquarica (déjà chroniqué ici en 2017). Le scénariste et le dessinateur laisse le lecteur hagard. L'homme et la nature, entre celui qui l'écoute et celui qui n'y entend rien.

Acquarica - La baleine géante chez Rue de Sèvres.

Nettoyage à sec - Mertens

Nettoyage à sec Couv. Ed. Rue de Sèvres
Nettoyage à sec Couv. Ed. Rue de Sèvres
- Joris Mertens

Foutue pluie qui accompagne François. Ses seuls rayon de soleil, ce sont Maryvonne qui tient le kiosque à journaux et sa fillette Romy. Le reste est triste. Costume vieillot, regard cerné, cigarettes toujours au bec, François est un homme seul, employé d'une blanchisserie dont la vie oscille entre le café où il joue au loto et la livraison des vêtements propres, avec un partenaire abruti, jusqu'au jour où une livraison l'amène dans une grande bâtisse hors de la ville. Prendre le sac et changer de vie ? Le laisser et continuer son chemin ? Cas de conscience.

Merde, le parapluie

Nettoyage à sec Planche Ed. Rue de Sèvres
Nettoyage à sec Planche Ed. Rue de Sèvres
- Joris Mertens

Comme dans Béatrice (déjà chroniqué ici), Joris Mertens débute sa BD sur une vue en contre plongée d'une ville. Sublime. Un dessin tout en pénombre, réhaussé de rouge et d'une lumière jaune. Eblouissant. Ici, il y a quelques dialogues. Mais comme pour Béatrice, Mertens ne lâche pas planches silencieuses. Ni la pluie, satanée pluie.    Nettoyage à sec chez Rue de Sèvres.

=> Plus de bandes dessinées sur France Inter

Références

L'équipe

Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Production
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Chronique