L'Ange DADA Couv. Ed. Cambourakis
L'Ange DADA Couv. Ed. Cambourakis
L'Ange DADA Couv. Ed. Cambourakis - Fernando Gonzalez Vinas & José Lazaro
L'Ange DADA Couv. Ed. Cambourakis - Fernando Gonzalez Vinas & José Lazaro
L'Ange DADA Couv. Ed. Cambourakis - Fernando Gonzalez Vinas & José Lazaro
Publicité
Résumé

L'histoire n'a retenu que Hugo Ball, Tristan Tzara et consort pour Dada. Pourtant, à l'aune de ce roman graphique, on découvre qu' Emmy Hennings joua un rôle non négligeable dans l'avènement de ce mouvement artistique au début XIXème siècle.

En savoir plus

Emmy Hennings, c'est cette femme qui apparaît sur la couverture. Son regard mélancolique, vous fixe. Tout Emmy Hennings semble se trouver dans ce portrait. Dada, c'est elle, en toute discrétion. Et dès les premières pages elle s'adresse à vous lecteur. Elle ne semble pas regretter qu'on ne la connaisse pas. Il est vrai que quand on parle du mouvement Dada, ce mouvement intellectuel qui se caractérisait surtout par le rejet de toutes les conventions, on parle beaucoup d'Hugo Ball, de Tristan Tzara. Mais jamais d'Emmy Hennings. Pourtant, c'est elle qui a soufflé le mot à Ball : Dada.

C'était une sorte de code pour lui indiquer sur un ton enfantin, que je voulais sortir. Da, en allemand, signifie là

Publicité

Pourquoi aucun historien de l'art ne s'en est-il fait l'écho ? "Peut-être parce que je suis une femme." répond Emmy Hennings dans le roman graphique. Elle ne semble pas s'offusquer de cet oubli de l'histoire. Elle vivait sa vie. Mendiante un jour, chanteuse sensuelle pour ivrognes un autre avec le père de sa fille qu'elle finit par laisser à sa mère. Emmy Hennings se prostitua aussi. Elle voulait juste être artiste. Elle était belle. Et elle a saisi les opportunités au fil des rencontres, jusqu'au jour où elle dit non.

L'Ange DADA Planche Ed. Cambourakis
L'Ange DADA Planche Ed. Cambourakis
- Fernando Gonzalez Vinas & José Lazaro

Cherchez vous une autre pute espèce de salaud

Emmy Hennings a la 20aine. Toutes les portes se referment. Elle est black listée. Elle ne joue plus, ne chante plus. Elle doit son salut en 1909 à John Höxter. Il est Allemand, peintre, écrivain et homosexuel. Il n'en veut pas à son corps. Il veut qu'elle écrive des poèmes. Et l'élixir pour y arriver, c'est la morphine. Emmy plonge. Höxter lui présente son monde d'artistes, d'écrivains. Elle commence à écrire pour des revues, va à Paris, rentre à Berlin, multiplie les amants. La guerre n'est pas encore là mais l'artiste commence à émerger. Hugo Ball l'a découvre en 1914. C'est son deuxième sauveur.

C'était le seul homme qui ne m'a pas promis que sous ses draps m'attendaient la passion et le sens de la vie

L'Ange DAD Planche Ed. Cambourakis
L'Ange DAD Planche Ed. Cambourakis
- Fernando Gonzalez Vinas & José Lazaro

Commence l'aventure Dada avec Hugo Ball considéré comme le père fondateur de Dada avec notamment son poème phonétique Karawane. C'est à Zurich en Suisse en 1916, dans le cabaret Voltaire qu'Hugo Ball le déclame emmitouflé dans un costume de Marcel Janco. Celui que l'on découvre en couverture du roman graphique. Le cabaret Voltaire est le lieu où les artistes Dada se mélangent. Un journaliste écrira pourtant qu'Emmy Hennings est la star du cabaret.

Je suis Emmy Hennings. Sans moi, vous n'êtes personne

L'Ange DADA Planche Ed. Cambourakis
L'Ange DADA Planche Ed. Cambourakis
- Fernando Gonzalez Vinas & José Lazaro

L'Ange Dada c'est donc elle. Le livre des Espagnols Fernando Gonzalez Vinas et José Lazaro est bien plus qu'une biographie. C'est le récit d'une époque de celle de ces artistes qui ont expérimenté, transcendé qui ont osé défié l'ordre établi. Certains iront en prison, se suicideront. D'autres y survivront et se lanceront dans le surréalisme. Les auteurs découpent leur histoire en chapitres de façon ordonnée.  Contraste avec l'esprit foutrac, anti tout, du mouvement Dada. C'est un récit noir et blanc, au crayon, sans véritable cases. Le dessin a la forme parfois d'esquisses, centré sur les visages. José Lazaro ne s'embarrasse pas de décors. Une façon de nous dire que Dada est avant tout une oeuvre de l'esprit. Et Emmy Hennings en fut sa muse, son inspiratrice. L'Ange DADA, heurs et malheurs d'Emmy Hennings chez Cambourakis.

Références

L'équipe

Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Production
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Chronique