ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A.
ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A.
ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A. - Ana Cristina Sanchez
ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A. - Ana Cristina Sanchez
ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A. - Ana Cristina Sanchez
Publicité
Résumé

Les romances, ses quiproquos, ses questions existentielles ont fait les belles heures des mangas dits pour filles, les Shojo, dans les années 2000. Aujourd'hui, le genre se renouvelle. Des éditeurs osent le Yuri, les romances entre filles. "Alter Ego" et "Goobbye my Rose Garden" en sont deux beaux exemples.

En savoir plus

Alter Ego - Ana Cristina Sanchez

Elena est la meilleure amie de Noel. Elena est une fille jolie, intelligente et chouette. Mais, elle a un copain, Hiro et une autre amie que Noel ne connait pas encore, June. Comment dire à sa meilleure amie qu'on l'aime un peu plusse qu'une amie ? Comment lui dire ce qu'on ne comprend pas soi-même ? 

Lourd secret pour la jeune étudiante, qui va être prise à son propre jeu. Sa rencontre avec June va tout bouleverser. La rencontre amoureuse se niche parfois là où on l'attend le moins. 

Publicité

Alter Ego chez Glénat.

Goodbye my Rose Garden - Dr. Pepperco

Goodbye mye Rose Garden © Dr.pepperco / MAG Garden
Goodbye mye Rose Garden © Dr.pepperco / MAG Garden
- Dr. Pepperco

Autre époque autre ambiance. Là où Ana Cristina Sanchez centrait son dessin sur les personnages et les émotions, Dr. Pepperco nous plonge avec minutie dans le Londres du début XXème, avec ses calèches, ses costumes, ses chapeaux, ses jardins et ses librairies toutes de bois. Hanako est une jeune japonaise. Si elle est venue en Angleterre, c'est par amour d'un auteur, Victor Franck. Mais son identité est secrète.

Si tu veux rencontrer Victor Franck. Tue moi

Goodbye my Rose Garden © Dr.pepperco / MAG Garden
Goodbye my Rose Garden © Dr.pepperco / MAG Garden
- Dr. Pepperco

Observant ses larmes à la sortie de chez l'éditeur, Alice propose à Hanako d'entrer à son service. Alice est une jeune et jolie aristocrate, fiancée à Edward, mais dont les yeux expriment une profonde tristesse. On dit d'elle, qu'elle aime les femmes. La belle sait tout des rumeurs, fondées, qui courent sur elle. Un bon mariage avec Edward effacerait tout, au lieu de cela, elle préfère passer un pacte avec Hanako : 

"Si tu veux rencontrer Victor Franck, tue moi.

Mais dans cette comédie romantique, Hanako la belle japonaise, va comme June pour Noel dans Alter Ego, rebattre les cartes. La mort ou l'amour, en dépit des conventions, Alice et Hanako qui sont terriblement en avance sur leur temps, détiennent les clés de leurs destinées. 

Goodbye my Rose Garden chez Komikku

Le Yuri, le manga Shojo qui parle des romances entre filles

ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A.
ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A.
- Ana Cristina Sanchez

Pour bien comprendre l'univers du manga, il faut comprendre ses catégories. Il y la Shonen, pour les les jeunes garçons avec un héros où les notions d'amitié, d'efforts sont valorisées, avec en plus de la baston. C'est One Piece, Dragon Ball, Naruto pour les plus connus. Le Seinen, le manga un peu plus adulte.   

Et le Shojo, le manga dit entre guillemets, pour les jeunes filles où on l'on parle sentiments. Deux titres ont fait les beaux jours du Shojo dans les années 2000, Fruit Basket et Nana. Ils se sont vendus à des millions d'exemplaires. Mais le genre a décliné avec le temps. Plus de séries phares. Certains diront aussi trop mièvres, trop cul cul.

Goodbye my Rose Garden © Dr.pepperco / MAG Garden
Goodbye my Rose Garden © Dr.pepperco / MAG Garden
- Dr. Pepperco

Avec Goodbye my Rose Garden et Alter Ego, on assiste  à un renouvellement du genre. A travers une histoire d'amour, le Shojo - Yuri questionne sur la société. Goodbye my Rose Garden interroge l'homosexualité au féminin, dans la société aristocratique de Londres au début du XXème siècle. On n'est pas dans les salons victoriens où les femmes pouvaient se travestir. Ici, c'est plus simple. Qu'est-ce que veut dire aimer une femme dans une société faites de conventions où l'homme est le patron et le mariage, le modèle à suivre ? 

ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A.
ALTER EGO © 2020 Ana Cristina Sánchez / Editorial Planeta S.A.
- Ana Cristina Sanchez

Plus contemporain, Alter Ego ne s'embarrasse pas des contraintes

Il dit que l'amour nait partout où il doit naître. Et si c'est deux femmes, on s'en fiche. Pas d'homophobie, pas de questions existentielles. C'est sans doute lié au fait que l'auteure est Espagnole. 

De cette génération nourrie au manga et qui aujourd'hui, trouve par ce biais et avec tous les codes japonais, une façon de s'exprimer moins conventionnelle que la BD occidentale. La rencontre de June et Noel, c'est une rencontre comme les autres. Les seules contraintes pour les protagonistes sont leurs histoires personnelles, leurs relations au monde. Et c'est ce qui rend ces mangas particulièrement attachants.

Références

L'équipe

Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Production
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Chronique