Le sexe, est-ce du sport ?
Le sexe, est-ce du sport ?
Le sexe, est-ce du sport ? ©Getty - uniquely india
Le sexe, est-ce du sport ? ©Getty - uniquely india
Le sexe, est-ce du sport ? ©Getty - uniquely india
Publicité
Résumé

Et il existe même des championnats de sexe ! Dont beaucoup taisent leur nom. Pourquoi un championnat du sexe ne serait finalement pas une si mauvaise idée quand pense que la fixation de certaines règles permettraient de conditionner les limites à ne pas franchir dans la société en général ?

En savoir plus

Cette excellente condition physique, vous la trouverez dans quantité d'articles promettant de nous tailler un corps de rêve tout en restant au lit : 200 calories dépensées pour un rapport en amazone ; 400 calories si on reste debout… On n'y croit pas une seule seconde, mais vraiment, il est temps que les salles de sport rouvrent ! 

D'autant que le sport, c'est également des championnats !

Ces championnats du sexe, ils existent ! 

Publicité
  • Les stars de la pornographie, par exemple, sont des athlètes dont les performances nous sont aussi inaccessibles que courir le 100 mètres en moins de 10 secondes. 
  • Record du monde du plus long baiser : 58 heures et 35 minutes en 2013 en Thaïlande
  • Record de masturbation : Masanobu Sato, bien sûr, en 2009, tout le monde se rappelle de ces images incroyables. 
  • Et, bien sûr, comment ne pas citer le record du monde de gang Bang : Lisa Sparks en 2004 avec ses 919 partenaires… 

J'avoue cela fait un peu peur. 

Et toutes les compétitions qui taisent leur nom !

  • Qui a eu le plus de partenaires dans notre groupe d'amis ? 
  • Qui tient le plus longtemps autour de cette table ? 
  • Et aussi la Champion's League de l'angoisse : qui c'est qui a la plus grosse ? … 

Quid des Jeux olympiques du sexe et ses potentiels avantages ? 

Oui, note artistique, note technique, travail en équipe applaudissements du public, transpiration intense… Tous les éléments sont rassemblés. Sauf un : le côté assumé public, le côté grand messe qu'on adore dans le sport. 

Et c'est dommage, parce que si le sexe était sérieusement considéré comme un sport, alors les règles seraient claires

Et je ne parle pas de mettre un arbitre dans la chambre, mais juste de savoir de manière incontestable à quel moment on franchit la ligne… 

Autre avantage : on aurait une excuse pour beaucoup s'entraîner, pour s'inspirer des athlètes du sexe : les esthètes du cunnilingus, les artistes érotiques, les concepteurs de sex toy… 

Et, bien sûr, on aurait des commentatrices sportives, par exemple, des chroniqueuses spécialisées travaillant pour une radio de service public. Les J.O orgasmiques, jeux orgiaques, jeux obscènes, c'est quand vous voulez, mon passeport est à jour. Rendez-vous à Tokyo.

Références

L'équipe

Maïa Mazaurette
Production