LGV mon amour #1

Une LGV désastreuse en Sud Gironde
Une LGV désastreuse en Sud Gironde ©Radio France - Antoine Chao
Une LGV désastreuse en Sud Gironde ©Radio France - Antoine Chao
Une LGV désastreuse en Sud Gironde ©Radio France - Antoine Chao
Publicité

Une LGV pour relier Bordeaux et Toulouse, quelques minutes de gagnées pour un désastre environnemental et social entre les deux capitales régionales. Une aberration à 14,3 milliards d’euros.

Le Ciron coule paisiblement dans sa vallée du même nom, la vallée du Ciron, qui traverse le Sud Gironde depuis Lubbon dans les Landes jusqu’au Port de Barsac pour se jeter dans la Garonne. Le Ciron, long de 97 km, traverse le plateau des Landes de Gascogne, le plateau du Bazadais et les coteaux du Sauternais et son célèbre vignoble. La vallée du Ciron ainsi que ses gorges, où se niche une improbable et unique hêtraie, sont splendides mais elles sont menacées encore une fois, après l’autoroute Langon Pau (A-65)qui a balafré le territoire et ravagé ses zone-humides - absurdité imposé qui peine toujours à prouver son utilitée - c’est maintenant le projet de LGV Bordeaux –Toulouse et plus tard Espagne via Bayonne, baptisé GPSO comme Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest, qui menace le territoire. Une ligne à grande vitesse pour gagner quelques précieuses minutes et rapprocher  dans un premiers temps Toulouse de Paris via Bordeaux, mais la vallée du Ciron, sa végétation  et son microclimat, résistent !

Avec Loïc Kersaudy du collectif Nina « Ni ici ni ailleurs », Denise Cassou de LEA, Alexis Ducousso de l'INRAE et le réalisme gascon magique des gorges du Ciron.

Publicité
Hêtre du Ciron
Hêtre du Ciron
© Radio France - Antoine Chao

A lire :

LGV Sud-Ouest : Une aberration à 14,3 milliards d’euros, plutôt que rénover l’existant pour 5 milliards - La relève et la peste

Le surprenant virage d’Emmanuel Macron sur le TGV : En 2017, il refusait de « promettre des TGV à tous les chefs-lieux de département ». Aujourd’hui, il veut « poursuivre en grand » la « passion française pour le train ». Le Monde  22 09 21

Une innovation de rupture pour le TGV“ Pour faire passer le TGV, disruptons l’autoroute!” Tribune parue dans Libération le 7 janvier 2022 dont voici une version plus longue publiée par l’ Atelier d’écologie politique (Atécopol). 7/01/2022

Rapport plutôt défavorable de la commission d’enquête GPSO publié en 2015

Les contres pouvoirs locaux sont importants, Association LEA - Landes (Girondines) Environnement Alternatives, la SEPANSO - Société pour l’étude, la protection et l’aménagement de la nature dans le Sud-Ouest, Le collectif NiNa - Ni Ici Ni Ailleurs , Les amis du Barthos et beaucoup d’autres

A voir :

Syndicat**  Mixte d'Aménagement du Bassin Versant  du Ciron**

Groupes FB NON LGV 33  &  NON LGV 40

INRAE Nouvelle-Aquitaine

Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest - GPSO - SNCF Réseaux

État des lieux des mobilisations locales contre les projets inutiles, imposés et polluants en France - Les David s’organisent contre Goliath ****

Réalisation : Khoi Nguyen

L'équipe