Raphaël Imbert raconte "Mon village au clair de lune" par Bourvil - . et Keystone-France /Getty
Raphaël Imbert raconte "Mon village au clair de lune" par Bourvil - . et Keystone-France /Getty
Raphaël Imbert raconte "Mon village au clair de lune" par Bourvil - . et Keystone-France /Getty
Publicité
Résumé

Le conservatoire de Marseille fête ses 200 ans ce weekend. A cette occasion, Frédéric Pommier a rencontré son directeur, le saxophoniste de jazz Raphaël Imbert. Celui-ci a choisi d'évoquer "Mon village au clair de lune" dans la version de Bourvil, qu'il considère comme "le Louis Armstrong français".

Références

L'équipe