Avignon et son pont ©AFP - MATTES René / hemis.fr / hemis.fr / Hemis via AFP
Avignon et son pont ©AFP - MATTES René / hemis.fr / hemis.fr / Hemis via AFP
Avignon et son pont ©AFP - MATTES René / hemis.fr / hemis.fr / Hemis via AFP
Publicité
Résumé

Chaque vie est une aventure et derrière l’actualité, resplendissent des gens mal nommés “ordinaires”, bien plus riches et plus complexes que le bruit qui nous informe. Aujourd’hui, nous entendons un couple qui a réinventé l’amour quand lui -l’homme- est devenue femme.

En savoir plus

L’espace d’un été, Claude Askolovitch raconte des histoires, arrivées à des voisins, juste à côté de chez nous, en allant les voir grâce aux reportages d’Anaëlle Verzaux, puis en les recevant en studio à France Inter, là où d’habitude experts, politiques, sachants ou puissants s’expriment… car l’on comprend aussi bien la France, quand on la raconte à hauteur de Français.

Nous parlons aujourd'hui de Claire et Anne qui se sont rencontrées étant un homme et une femme et se sont épousés et ont fait des enfants dans le midi de la France où il fait bon draguer, et qui auraient pu devenir une aventure décevante, la mauvaise alliance d’un homme trop occupé d’une femme enfermée, et qui ont conjuré leur échec quand lui a tout changé… en devenant une femme, en faisant sa transition… et ce passage, qui est une aventure terrible d’hormones de déclassement de ruptures, ce passage cette violence leur a donné la paix et la force -elles deux restées ensemble ont fait couple, désormais parlant de tout soupesant chaque geste, réévaluant tout mais réinventant ranimant ainsi leur entente, leur amour… Et quand on n’a que l’amour, nous avons en nos mains amies le monde entier chantait Brel, et ensemble elles ont conçu une petite fille, et ont obtenu de la justice qu’elles soient toutes les deux appelées maman… Elles sont Claire et Anne deux révolutionnaires juste au coin de chez vous…

Publicité
Références

L'équipe

Claude Askolovitch
Claude Askolovitch
Fabrice Rivaud
Collaboration
Anaëlle Verzaux
Journaliste
Gaetan Kolly
Réalisation
Josepha Lebrun
Stagiaire