Le Premier ministre portugais António Costa s'exprime lors de la signature d'une déclaration commune en marge de la Conférence sur l'avenir de l'Europe à Bruxelles le 10 mars 2021.
Le Premier ministre portugais António Costa s'exprime lors de la signature d'une déclaration commune en marge de la Conférence sur l'avenir de l'Europe à Bruxelles le 10 mars 2021.
Le Premier ministre portugais António Costa s'exprime lors de la signature d'une déclaration commune en marge de la Conférence sur l'avenir de l'Europe à Bruxelles le 10 mars 2021. ©AFP - JOHANNA GERON / PISCINE
Le Premier ministre portugais António Costa s'exprime lors de la signature d'une déclaration commune en marge de la Conférence sur l'avenir de l'Europe à Bruxelles le 10 mars 2021. ©AFP - JOHANNA GERON / PISCINE
Le Premier ministre portugais António Costa s'exprime lors de la signature d'une déclaration commune en marge de la Conférence sur l'avenir de l'Europe à Bruxelles le 10 mars 2021. ©AFP - JOHANNA GERON / PISCINE
Publicité
Résumé

Le sommet social de Porto s'ouvre vendredi prochain, il s'agit du point culminant de la présidence portugaise de l'Union européenne.

En savoir plus

Le sommet de Porto est le second sommet social de l'UE puisqu’en 2017, à Göteborg en Suède, les européens avaient adopté le premier socle européen des droits sociaux. Ce socle prévoit vingt principes. La présidence portugaise souhaite que les 27 s’engagent vraiment à mettre en œuvre ce socle de mesures, à la fois sur le plan européen mais aussi dans le cadre de leurs politiques nationales.

Ce nouveau sommet a pour objectif de relancer en quelque sorte la machine sociale européenne, d’autant que dans son programme législatif, la Commission vient d’adopter son plan d’action en matière sociale. 

Publicité

Il propose un ensemble d’initiatives et établit trois objectifs  à l’horizon 2030 :  

  • un taux d’emploi d’au moins 78 % dans l’Union européenne
  • Que chaque année, au moins 60 % d’adultes participent à des activités de formation
  • Que Le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale diminuent d'au moins 15 millions, dont 5 millions d’enfants

Entretien avec Nicolas Schmit, commissaire à l'emploi et aux droits sociaux.

Références

L'équipe

Stéphane Leneuf
Stéphane Leneuf
Stéphane Leneuf
Production
Stéphane Leneuf
Stéphane Leneuf