Publicité
Résumé

Depuis le 15 mai, Belle-Ile-en-Mer est reliée à Brest et Vannes par deux liaisons aériennes, les lundis et samedis, avec un avion de neuf places. Une alternative désenclavante et moins polluante que le bateau d'après la compagnie Finistair, mais plusieurs habitants, sur l'île et le continent, y voient un non-sens total

En savoir plus

Depuis le 15 mai, Belle-Ile-en-Mer est reliée à Brest et Vannes par deux liaisons aériennes, les lundis et samedis, avec un avion de neuf places. Une alternative désenclavante et moins polluante que le bateau d'après la compagnie Finistair, mais plusieurs habitants, sur l'île et le continent, y voient un non-sens total

Références

L'équipe

Camille Crosnier
Production