Leonardo DiCaprio dans "Don’t Look Up" ("Déni cosmique" en VF)
Leonardo DiCaprio dans "Don’t Look Up" ("Déni cosmique" en VF) - NIKO TAVERNISE/NETFLIX
Leonardo DiCaprio dans "Don’t Look Up" ("Déni cosmique" en VF) - NIKO TAVERNISE/NETFLIX
Leonardo DiCaprio dans "Don’t Look Up" ("Déni cosmique" en VF) - NIKO TAVERNISE/NETFLIX
Publicité

Une comète géante pourrait-elle percuter la Terre et la décimer 6 mois seulement après sa découverte, comme dans le film "Don't look up" sur Netflix ? Les astrophysiciens ont la réponse, et elle devrait vous étonner...

Avec

Chose promise, chose due. Après avoir sollicité l’avis des climatologues sur le film phénomène de ce début d’année, Camille se demande si le scénario du film est réaliste.

Est-il possible d'imaginer qu’il ne resterait plus que 6 mois et 14 jours avant que l'impact d'une comète géante n’anéantisse toute forme de vie sur Terre ?

Publicité

Il n’y a rien à l’horizon d’identifié et il n’y a aucune raison de s’inquiéter pour l’instant étant donné les faibles fréquences d’impact.

assure Patrick Michel, astrophysicien à l’Observatoire de la côte d’Azur. Il avoue cependant que

Le scénario est malheureusement crédible même si nous travaillons dur pour que ce ne soit pas le cas.

Les astrophysiciens anticipent quand même, et cela depuis quelques années lorsqu'ils se sont rendus compte qu’aussi faible soit le risque, il n’existait rien pour y faire face. C'est ce qu'explique Patrick Michel :

On a été confrontés une fois à cette situation, en 2004, lorsque l’on a découvert l’astéroïde Apophis pour lequel on avait des premières estimations de probabilité d'impact avec la Terre en 2029. A ce moment-là, on s'est posés la question : qui on contacte ?

Désormais, des groupes de spécialistes travaillent sur le sujet et prévoient ce type de scénario. Patrick Michel évoque des méthodes de déviation et cite la mission DART, lancée le 24 novembre dernier par la NASA.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Mais, pas de panique ! Sauf très surprenante comète, nous sommes tranquilles pour les cent prochaines années. D’autant que notre planète, vous le savez, ce n’est pas l’extérieur qui la menace le plus aujourd’hui, mais bien l’intérieur, c'est à dire nous, les êtres humains.

Et là, il n'y aura ni satellite ni super-héros pour rattraper les dégâts !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.