Ce documentaire de François Tribolet s'intéresse aux scientifiques, partout dans le monde, qui veulent percer les nombreux mystères des fleurs.
Ce documentaire de François Tribolet s'intéresse aux scientifiques, partout dans le monde, qui veulent percer les nombreux mystères des fleurs.
vidéo
Ce documentaire de François Tribolet s'intéresse aux scientifiques, partout dans le monde, qui veulent percer les nombreux mystères des fleurs. - France TV
Publicité
Résumé

Le nouvel épisode de « science grand format », émission présentée par Mathieu Vidard sur France 5, propose un documentaire consacré aux fleurs, ce jeudi 19 mai.

En savoir plus

« Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches / Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous ». Verlaine l’a bien montré : les fleurs, c’est commode pour draguer ! Ce documentaire absolument passionnant va vous prouver que les fleurs elles-mêmes sont des dragueuses : elles font tout pour attirer l’attention des insectes pollinisateurs et ainsi se reproduire plus vite.

La science, sur ce terrain-là, a fait des découvertes impressionnantes, qui sont au cœur de ce documentaire intitulé « l’abominable mystère des fleurs ». Pourquoi abominable ? C’est une référence à une citation de Darwin : « Le développement rapide des plantes à fleurs est un abominable mystère », disait le spécialiste de l’évolution.

Publicité

Il faut d’abord prendre la mesure de ce développement. L'histoire des fleurs est celle d’une conquête de la planète. Elles représentent 90% de la biodiversité végétale et cette domination intrigue les scientifiques depuis des siècles. Quel est le secret de leur expansion ? Ce documentaire de François Tribolet nous présente les scientifiques qui essaient de répondre à cette question, partout dans le monde. Des paléontologues, des biologistes, des botanistes, des généticiens, et j’en passe.

Alors, comment les fleurs draguent-elles ? Leur couleur est une arme de séduction. Certaines utilisent même des couleurs iridescentes : c'est-à-dire que leur couleur change en fonction de la lumière, comme sur un CD. Une scientifique a sorti un chronomètre pour prouver que cela fait accourir les abeilles ventre à terre, si je puis dire.

Autre atout de séduction : le parfum, pardi ! (Oui, c’est de la bonne vieille drague à l’ancienne). Les abeilles et autres pollinisateurs sont attirés par l’odeur. Et le secret des fleurs, c’est d’adapter leur parfum au pollinisateur qu’elles veulent attirer. Par exemple si c’est un insecte qui s’intéresse à la viande en décomposition, la fleur va dégager un parfum de cadavre. Pas très ragoutant, j’en conviens, mais la stratégie est impressionnante.

Les fleurs auraient-elles aussi des oreilles ? Une chercheuse israélienne travaille sur ce sujet : elle a prouvé que certaines fleurs, quand on diffusait des sons d’abeille autour d’elles, se mettaient à augmenter le taux de sucre de leur nectar, pour accueillir leur hôte pollinisateur comme il se doit. La phyto-acoustique est une nouvelle discipline pleine de promesses.

Ce que Darwin voyait comme un développement incompréhensible est l’œuvre du système reproducteur le plus sophistiqué et performant du monde végétal.

Je ne vous ai dévoilé là qu’une toute petite facette de ce documentaire, qui est porté par des prises de vues exceptionnelles sur des fleurs toutes plus belles et surprenantes les unes que les autres, avec des ralentis magnifiques sur les insectes pollinisateurs au travail.

Mais ce qui m’a emballée, surtout, c’est l’enthousiasme des scientifiques qui y ont participé : tous et toutes montrent leur joie de chercher à comprendre, leur réjouissante curiosité, leur insatiable soif de connaissance. Il y a beaucoup de poésie dans ce gai savoir.

« L’abominable mystère des fleurs » : jeudi 19 mai sur France 5 à 21h.

Références

L'équipe

Dorothée Barba
Dorothée Barba
Dorothée Barba
Production
Dorothée Barba
Dorothée Barba