Césarienne d'urgence sur Marie l'orange.
Césarienne d'urgence sur Marie l'orange.
vidéo
Césarienne d'urgence sur Marie l'orange. - Robin Goncet, Fruiturgie, TikTok.
Publicité
Résumé

Cet étudiant en médecine grenoblois rencontre un joli succès avec des vidéos d'interventions chirurgicales. Aucune crainte à avoir si le sang vous impressionne : Robin opère des bananes, des oranges et des aubergines. La "fruiturgie" est de la vulgarisation joyeuse et salutaire.

En savoir plus

Quel effet vous fait la vue du sang ? Pour ma part, je tourne de l’œil au moindre bobo, je suis une toute petite nature face à l’hémoglobine. Autant vous dire que je n’irai pas regarder des vidéos qui montrent des opérations chirurgicales. Jamais ! Rien que d’y penser, j’ai le cœur qui se retourne. Mais avec Robin Goncet, c’est différent... Ce garçon est étudiant en médecine à Grenoble, il a 25 ans et 400.000 abonnés sur TikTok. Le voici par exemple en train d'opérer Simon d'une fracture du tibia.

Si je regarde cette intervention sans aucun problème, c’est que Simon est une banane ! L’incision au bistouri dans la peau de banane est tout à fait supportable à regarder. Magie des effets spéciaux : quand Robin ouvre la banane, il y a un os à l’intérieur (c'est un os de poulet). Et l’étudiant en médecine opère cette fracture du tibia en procédant à une ostéosynthèse par plaque. Fastoche. Le chirurgien rapproche les fragments d’os, il fore pour placer les vis et fixe ensuite la plaque à l’os.

Publicité

Robin opère des fruits et des légumes ! Et il le fait avec beaucoup de talent. C’est de la « fruiturgie ». Il a pratiqué une célioscopie sur une courge butternut (pour retirer un corps étranger de l’intestin grêle) et une césarienne d'urgence sur une orange. Il a opéré un poivron rouge d’un cancer du sein et un ananas d’une grossesse extra-utérine. Pour la ligature des trompes, c’est une pastèque qui est passée sur le billard. On remarque au passage l’intérêt de Robin pour la chirurgie gynécologique. Mais ne soyez pas jaloux, messieurs : voici Timothée (Timothée est une aubergine).

" On vient de diagnostiquer à Timothée une torsion testiculaire. C'est une torsion du cordon testiculaire qui contient l'artère, la veine spermatique et le canal déférent. Après avoir sorti le testicule, le chirurgien va détordre le cordon puis  suturer l'albuginée (la paroi du testicule) au scrotum. "

Je vous laisse imaginer le travail de préparation que demande chaque vidéo : à l’intérieur du fruit ou du légume, Robin représente les organes avec d’autres fruits (le testicule est un kumquat et l’utérus une fraise). Il utilise aussi des bonbons, un préservatif plein de riz (pour représenter les ovaires), ou encore de la pâte à modeler. Le résultat est très réussi visuellement, très coloré. Il y a, dans ces vidéos, un réjouissant mélange entre le sérieux et le burlesque.

Comme beaucoup de bonnes idées, celle-ci est née pendant le confinement. Robin venait de terminer un stage en chirurgie de la main et s’est retrouvé chez lui. Il ne voulait pas perdre l’agilité qu’il avait gagnée pendant son stage, alors s’est mis à suturer des fruits et légumes pour s'entrainer… et ça lui a donné envie de se lancer dans des opérations complètes.

Quelles sont les vidéos qui ont le plus de succès ? Gros carton pour la torsion testiculaire. Celle consacrée au drainage d’un abcès cutané a très bien marché aussi. Pourtant c’est une opération très simple : il suffit d’inciser l’abcès et d’évacuer le pus. Le patient, ce jour-là, était une mangue et le pus, du lait concentré.

Robin est très fier d’avoir beaucoup de retours positifs venu du milieu médical. Il a même appris qu’un professeur de médecine s’était servi de ses vidéos à un congrès de gynécologie, récemment : il suggérait de montrer la « fruiturgie » aux patients et patientes, pour leur expliquer l’opération avant le jour J. Consécration ! Robin a aussi été contacté par un organisme public pour un futur partenariat, mais il n’a pas le droit d’en dire plus pour l’instant…

Beaucoup de retours de patient.e.s, aussi : des internautes lui envoient des messages en disant que grâce à lui, ils ont mieux compris l’intervention qu’ils avaient subie, ou qu’un proche avait subie. Preuve que ces vidéos, en plus d’être drôles et ludiques, font un travail salutaire de vulgarisation. J’ai appris plein de choses, notamment, sur les différents points de suture.

Son compte TikTok propose une quarantaine d’opérations différentes, de trente secondes chacune. Robin est moins assidu ces temps-ci parce qu’il passe ses journées à la bibliothèque, pour réviser. Il est en sixième année de médecine : le concours de l’internat approche. Le jeune homme espère être suffisamment bien classé à l’issue de ce concours pour accéder à la chirurgie gynécologique, urologique, digestive ou orthopédique. C’est tout le mal que je lui souhaite ! Mais j'espère que même quand il ira au bloc avec de vrais patients, il continuera à opérer des courges et des bananes.

Le compte TikTok de Robin Goncet.

Références

L'équipe

Dorothée Barba
Dorothée Barba
Dorothée Barba
Production
Dorothée Barba
Dorothée Barba