Léa (Raïka Hazanavicius) va déterrer les vieux secret de ses parents (Mélanie Doutey et Samuel Benchetrit)
Léa (Raïka Hazanavicius) va déterrer les vieux secret de ses parents (Mélanie Doutey et Samuel Benchetrit)
vidéo
Léa (Raïka Hazanavicius) va déterrer les vieux secret de ses parents (Mélanie Doutey et Samuel Benchetrit) - Netflix
Publicité
Résumé

Léa, 17 ans, se réveille dans le passé et dans un corps qui n'est pas le sien, à sept reprises, pour enquêter sur une mort mystérieuse. Cette série française à voir sur Netflix vise plutôt les ados, mais elle touchera en plein cœur ceux et celles qui ne sont pas la cible.

En savoir plus

Le décor est sublime : bienvenue dans les gorges du Verdon. Cette nouvelle série française, à voir sur Netflix, est l'adaptation d’un roman intitulé « les sept vies de Léo Belami », de Nathaël Trapp.

C’est l’histoire d’une adolescente d’aujourd’hui, Léa, qui tombe un jour, dans une rivière, sur des ossements humains. Il s’agit des restes d’un jeune homme mort trente ans plus tôt, Ismaël, qui n’avait jamais été retrouvé. Elle le signale à la police, puis rentre chez elle, s'endort et se réveille... dans le corps d’Ismaël, en 1991. Énorme choc, bien sûr, de découvrir au matin qu’elle est un garçon, dans une famille d’inconnus. Démarre alors une enquête pour tenter de sauver Ismaël.

Publicité

Pour compliquer encore la tâche de Léa, la voilà qui fait, bien malgré elle, des allers-retours entre présent et passé : chaque fois qu’elle s’endort en 2021, dans sa propre vie, elle se réveille en 1991, dans le corps de quelqu’un proche d’Ismaël. Et notamment ses propres parents, les parents de Léa, qui étaient des amis d’Ismaël. Elle va vivre sept vies, une vie par épisode.

"Body swap"

Vous pensez à "Code Quantum", peut-être? Il y a aussi énormément de films qui ont utilisé ce procédé, on les appelle des « body swap movies ». Un personnage qui se réveille dans l’enveloppe corporelle de quelqu’un d’autre, ça n’a rien de neuf. Le voyage dans le temps, non plus, ça n’a rien de neuf. Le « cold case », la vieille enquête criminelle jamais résolue, non plus. Et pourtant, avec tous ces matériaux, la scénariste Charlotte Sanson a créé une histoire neuve, originale, passionnante, émouvante et drôle. Une histoire pleine de souffle.

Œdipe et Marty Mc Fly !

Il est question, de façon très sensible, du poids des secrets de famille. Mais aussi de la découverte du corps. Léa a 17 ans, l’âge des premiers émois, et elle se met à apprivoiser ses désirs dans la peau d’un homme, d’une femme, d’un ado, d’une adulte... Elle questionne ses envies. Pas simple quand on se retrouve dans la peau de l’un de ses parents : coucou Œdipe ! Attention au moindre faux-pas, lors d’un voyage dans le temps, qui pourrait effacer une vie ou bouleverser un destin : coucou Marty Mc Fly !

Raïka Hazanavicius excelle dans le rôle de Léa, Khalil Ben Gharbia aussi dans celui d’Ismaël, Ce comédien que l’on a vu dans la série « Skam » sera bientôt à l’affiche du nouveau film de François Ozon. Ce qui est très fort, dans le jeu des acteurs et actrices, c’est qu’on croit vraiment voir Léa dans l’enveloppe corporelle des autres, à chaque fois. Le casting est excellent, tout comme la musique (surtout celle des années 90 !). La fin, dont je ne dirai rien, est très réussie.

Je ne vous l’ai pas dit au début pour que vous m’écoutiez quand même, mais à priori, je ne suis pas la cible : c’est une série pour les ados. Eh bien j’ai été touchée en plein cœur de pas cible ! Et je suis sûre que même vous qui n’avez plus 17 ans depuis une bien belle lurette, ça va vous plaire.

Les sept vies de Léa : une série française à voir sur Netflix.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Dorothée Barba
Dorothée Barba
Dorothée Barba
Production
Dorothée Barba
Dorothée Barba