vidéo
On dirait le Sud... mais où est-ce précisément? (Réponse : Alicante, en Espagne).  - Capture d'écrans Virtual Vacation.
On dirait le Sud... mais où est-ce précisément? (Réponse : Alicante, en Espagne). - Capture d'écrans Virtual Vacation.
On dirait le Sud... mais où est-ce précisément? (Réponse : Alicante, en Espagne). - Capture d'écrans Virtual Vacation.
Publicité
Résumé

Un site internet propose un jeu en ligne gratuit et très amusant: on regarde une vidéo de quelqu'un qui marche dans une ville, et il faut deviner où la scène a été filmée. Un voyage immobile et ludique qui offre, l'air de rien, une réflexion sur notre rapport au tourisme. Tout est affaire de décor...

En savoir plus

Voici encore un voyage immobile. Je vous ai parlé il y a quelques semaines de Window swap, un site internet qui permet de regarder la vue depuis une fenêtre, quelque part sur la planète. Un tour du monde des fenêtres. Je vous propose ce matin une expérience un peu moins poétique peut-être, mais extrêmement ludique :  Virtual vacation. C’est un site internet américain sur lequel on peut jouer à un jeu baptisé « city guesser ». Nul besoin de parler anglais, tout repose sur l’image. Le principe est simple : on regarde une vidéo de quelqu’un qui marche dans une rue et il faut deviner où on se trouve dans le monde.

On ne voit pas la personne qui marche, puisqu’elle tient la caméra, mais on voit les piétons autour. Oh, ma parole, ce sont des gens assis en terrasse que je vois là. Rue piétonne. Dites voir, ça ressemble à une rue française ! Ah mais oui, peut-être bien le centre de Rennes. Quand on pense avoir trouvé, on clique sur « start guessing » (commencer à deviner). Alors apparait une carte du monde, et on pointe un endroit. Je zoome un peu sur la France, puis la Bretagne et je clique sur Rennes.

Publicité

Erreur kilométrée

Sympa : le bruitage n’est pas tellement humiliant. Mais j’ai tout faux ! Nous étions à Bordeaux, pas à Rennes. On me précise l’étendue de mon erreur, évidemment : 470 kilomètres. 

Au-delà du plaisir cartographique, géographique, que procure ce jeu, il y a aussi celui de l’enquête, de la devinette. Il faut être attentif au moindre détail (un panneau publicitaire, un drapeau, une devanture de magasin) qui pourrait nous mettre sur la piste. "Tout est affaire de décor", disait Aragon (ah, finalement si, la poésie n’est pas loin). Comme c’est une déambulation et pas une image fixe, il ne faut jamais relâcher son attention si on espère deviner le plus vite possible. 

Il pleut des hallebardes. On marche sous un parapluie dans une rue en travaux, j’ai déjà vécu des promenades plus agréables. Et puis soudain, on voit passer un autobus rouge à étage. Trop facile, c’est à Londres ! Des petits cotillons envahissent l’écran, c’est gagné.

C’est bien le monde entier qui est proposé, mais on peut choisir de restreindre la zone pour avoir un peu plus de chances d’y arriver. En jouant dans le monde entier, j’ai fait une erreur de 8000 bornes (entre l’Irlande et les États-Unis), c’est un peu humiliant. Et puis l’avantage de choisir juste l’Europe - ou en tout cas le continent européen - c’est qu’on tombe plus souvent sur la France ! Si apparait un quartier qu’on connait, on peut zoomer zoomer zoomer sur la carte géographique pour placer le curseur exactement au bon endroit, à la rue près ! Grosse fierté quand j’ai reconnu la place de la Baleine, dans le quartier Saint Jean, à Lyon. 

Tourisme et préjugés

Ce jeu gratuit est une excellente manière de muscler ses connaissances géographiques. Il offre du dépaysement sans test PCR ni pass sanitaire. Et puis l’air de rien, il interroge notre rapport au tourisme. Parce qu’on a souvent des attentes assez tranchées, quand on voyage à l’étranger. Nos imaginaires de voyageurs sont peuplés de stéréotypes. Mais sur place, tout est toujours beaucoup plus compliqué que sur une carte postale. Il faut prêter attention à des détails autour de soi pour se repérer, pour apprivoiser l’environnement. Ce jeu apprend à se défaire de ses préjugés touristiques. Finalement, c’est un placebo du voyage ! Parce que c’est ça, la plus belle expérience de voyage : découvrir des choses auxquelles on ne s’attendait pas. Et ouvrir les yeux. L’effet placebo, dois-je le rappeler, ça fonctionne souvent aussi bien que le traitement.  

Jouer à "City Guesser" sur Virtual Vacation. 

Faire le tour du monde des fenêtres sur Window Swap.

Références

L'équipe

Dorothée Barba
Dorothée Barba
Dorothée Barba
Production
Dorothée Barba
Dorothée Barba