Carnets de campagne du jeudi 31 mars 2022

France Inter
France Inter
Publicité

Avec Catherine le Davay créatrice d’un fonds de dotation dont le but est de lancer les projets des jeunes entrepreneurs et Odile Plan, présidente de l’association Or Gris qui combat les clichés sur les femmes retraitées.

Dans le Maine-et-Loire, Catherine le Davay est la créatrice de Cap Réussite, un fonds de dotation dont le but est de lancer les projets des jeunes entrepreneurs. Des outils pour aider ces jeunes à démarrer un mentorat avec l’un des innombrables chefs d’entreprises de la région et une aide financière. 

Version combat de femmes qui n’encombrent pas les magazines parce qu’elles entrent dans un troisième âge, nous avons une interlocutrice de choix en la personne d’Odile Plan, présidente de l’association Or Gris et pourfendeuse des clichés sur les femmes retraitées. Odile est également membre de " Pour", la revue sur les groupes de ruralité, d'éducation et de politiques. 

Publicité

On continue la déclinaison des initiatives au féminin toujours dans le Maine-et-Loire avec la conserverie sociale et solidaire Ornorme qui, comme son nom le suggère, transforme des fruits et légumes mal calibrés. Il faudrait dire des produits qui n’entrent dans les normes imposées par le codex alimentarius. Un mot sur cet organisme mondial qui concernent 188 pays : Il rédige les codes d’usage des aliments dans le but de protéger la santé des consommateurs et d’assurer des pratiques loyales dans le commerce alimentaire. Très bien, sauf que ce codex impose aussi un formatage qui n’accepte pas les aliments trop petits, tachetés ou bosselés. Résultat une partie de la production est détruite, ce qui oblige les producteurs à surproduire pour obtenir le produit parfait. Ornome transforme donc ces marchandises que l’entreprise achète à leur juste prix à des coopératives agricoles locales ou à des maraîchers locaux. L’entreprise qui emploie 3 personnes en insertion valorise jusqu’à 200 kilos de produits par jour dans son laboratoire de Brain-sur-Allonnes. Le chef cuisinier de la petite entreprise solidaire dirigée par Peggy Jousse-Peralta adapte des recettes selon les arrivages en veloutés, purées, coulis ou compotes. Pour anticiper sur le gaspillage et la mauvaise alimentation la jeune chef d’entreprise a conçu un programme de sensibilisation auprès des écoles élémentaires sous le nom de Pot’entiels. Une soixantaine d’animations sont organisées chaque année dans le Saumurois. https://www.conserverieornorme.fr/

L'équipe