Carnets de campagne du lundi 21 février 2022

France Inter
France Inter
Publicité

Réemploi de matériaux à Villeurbanne et une application pour lutter contre la sclérose en plaques.

Dans le cadre d’une semaine dans le Rhône, nous allons découvrir une initiative chaque jour en ouverture des Carnets émanant de ce département. Nous conservons toujours en parallèle une rubrique aux initiatives en provenance d’autres départements. Justement il en est une qui n’a pas de frontière puisqu’elle s’adresse à toutes les personnes touchées par la sclérose en plaques. Une association nantaise a décidé de s’attaquer à cette maladie par une série de témoignages qui se prolongent aujourd’hui par une application pratique très innovante. Nous en parlerons avec son promoteur dans la deuxième partie de cette édition. Mais tout d’abord c’est à Villeurbanne que nous nous dirigeons pour visiter une parfaite illustration du réemploi avec l’association Minéka

Depuis janvier 2019 s’est mise en place à une opération solidaire de grande envergure : l’entreprise des Possibles. Il s’agit d’un collectif d’entreprises mobilisées autour de la cause des sans-abris de la métropole lyonnaise. L’exemplarité de l’opération fait réfléchir par le lien qui se tisse entre des entreprises et des associations caritatives de ce territoire. Des programmes de logements de personnes qui n’ont plus de toit ont déjà été réalisés à l’image du soutien à l’association Habitat et humanisme Rhône. Il s’agissait entre autres de profiter de réserves foncières temporaires d’entreprises partenaires pour y installer un hébergement. En l’occurrence, ce sont 33 containers aménagés qui ont permis d’accueillir 80 personnes. Pour chaque opération le salarié de l’entreprise engagée dans l’association peut participer en donnant du temps de bénévolat ou en cédant des jours de congés payés. L’entreprise peut de son côté mettre à disposition des locaux vacants pour une durée limitée et c’est elle qui versera la somme des journées de congés non pris par ses salariés à l’association. Ce dispositif a permis depuis son démarrage de venir en aide à 3000 personnes. Le nombre d’entreprises adhérentes et de ressources financières a doublé en 2021, signe d’une belle mobilisation en faveur des plus précaires. Résultat : 100 entreprises ont adhéré et le don de congés payées à franchi le cap du million d’euros en 2021. Parmi les dernières initiatives de ce pont entre entreprises et associations, la Halte des femmes : un accueil qui permet de loger des femmes qui sortent de maternité sans solution de logements dans la métropole lyonnaise. Cette solution d’accompagnement a été réalisée avec l’association Alynea. 

Publicité

L'équipe