Avec Bloom, une autre politique de la pêche est possible ©Getty - Monty Rakusen
Avec Bloom, une autre politique de la pêche est possible ©Getty - Monty Rakusen
Avec Bloom, une autre politique de la pêche est possible ©Getty - Monty Rakusen
Publicité
Résumé

Claire Nouvian, la fondatrice de Bloom une association entièrement dévouée aux océans et à ceux qui en vivent, propose une autre politique de la pêche.

En savoir plus

Claire Nouvian, la fondatrice de Bloom a témoigné dans les Chroniques Littorales, qu’une autre politique de la pêche était possible.

Claire Nouvian nous a informé que dans une lettre historique parue dans le prestigieux journal Science, plus de 300 scientifiques de 46 pays et quelque 200 institutions demandent aux membres de l’OMC d’interdire l’ensemble des subventions néfastes au secteur de la pêche.

Publicité

Car depuis plus de vingt ans, la communauté scientifique internationale alerte les décideurs politiques quant à l’effet dévastateur des subventions au secteur de la pêche en raison de leur rôle majeur dans la surpêche et la destruction des écosystèmes marins.

Afin de freiner de manière drastique la surpêche, la dégradation et la perte de biodiversité, les émissions de CO2 et pour protéger les moyens de subsistances de nombre de populations, des scientifiques demandent  que l’ensemble des subventions néfastes soient immédiatement interdites par l’OMC, à savoir :

  • La détaxe sur le carburant, principale subvention néfaste au niveau mondial
  • Les subventions allouées aux méthodes de pêche destructrices et aux flottes de pêche distantes
  • Les subventions allouées aux navires illégaux.

D’ailleurs, Claire Nouvian et Bloom avaient obtenu en 2019 l'interdiction de la pêche électrique en Europe, pratiquée principalement par les pêcheurs néerlandais. Cette interdiction est effective depuis le 1er juillet 2021.

Le site de Bloom

Références

L'équipe

Jose Manuel Lamarque
Jose Manuel Lamarque
Jose Manuel Lamarque
Jose Manuel Lamarque