Toutes les algues sont bonnes
Toutes les algues sont bonnes ©Getty - Brent Durand
Toutes les algues sont bonnes ©Getty - Brent Durand
Toutes les algues sont bonnes ©Getty - Brent Durand
Publicité

Les algues nous apportent des solutions concrètes pour répondre aux grands défis de notre époque

Vincent Doumeizel est conseiller pour les océans au Pacte mondial des Nations unies. Il a participé à la rédaction du Manifeste pour les algues présenté à l’ONU, avant de fonder avec le CNRS la première coalition mondiale des acteurs des algues. Passionné des algues, il a sillonné le monde, interrogé les chercheurs et tous ceux qui sont concernés par la filière des algues (de l’agroalimentaire à la médecine, des océans au réchauffement climatique…). Dans ce livre, il nous embarque avec brio et un véritable de talent de conteur dans une aventure à la fois scientifique et historique car cette révolution des algues pourrait marquer un tournant dans l’histoire de notre espèce.

Les algues constituent la plus importante ressource encore inexploité au monde et contrairement a une idée reçu aucune algues n'est dangereuse en soi : "Les algues vertes que nous voyons envahir les plages de Bretagne et dans les algues brune des Sargasses dans les Caraïbes sont les symptômes d'un problème qui est la pollution des sols et d'une agriculture déraisonnée et trop polluante. L'Océan, comme tous les organisme vivant et un peu complexe dès qu'il est agressé, il déploie un système immunitaire."

Publicité

L'algue permet de réparer les océans, de restaurer la biodiversité et d'absorber beaucoup plus de carbonne que n'importe quel forêt tropicale

De nombreuses innovations ont déjà vu le jour à partir des algues : au Mexique, on en fait des chaussures. Dans les Sargasse, on en fait du carton, ailleurs des briques pour construire des bâtiments.

Avec ses 12 000 variétés, l'algue a de beaux jours devant elle : "L'enjeu est d'aprendre à connaitre nos algues locales et d'apprendre à les cultiver, afin que l'on passe de la préhistoire à la civilisation. Il y a 12 000 ans, on est passé du chasseur-cueilleur à l'homme moderne en devenant des cultivateurs mais on n'a jamlais fait ce saut là dans l'océan; Il est grand temps de devenir des hommes civilisés avec l'Océan"

La révolution des algues de Vincent Doumeizel aux Editions des Equateurs.

L'équipe

Jose Manuel Lamarque
Jose Manuel Lamarque
Jose Manuel Lamarque
Jose Manuel Lamarque