Saint Pierre
Saint Pierre ©Getty - Henryk Sadura
Saint Pierre ©Getty - Henryk Sadura
Saint Pierre ©Getty - Henryk Sadura
Publicité

Quand l'archipel rejoignit la France Libre à Noël 1941 !...

Jean Lebrun retrace le passage de l’archipel dans la France Libre, et si "Ici Londres" symbolisait la voix de la liberté, ce sera aussi le cas de "Ici St Pierre et Miquelon" le 24 décembre 1941. Tout commença par une décision du Général de Gaulle d'y envoyer trois corvettes Mimosa, Aconit et Alysse, ainsi que le sous-marin Surcouf, cette minuscule armada commandée par l’amiral Muselier, avec le jeune Alain Savary aide de camp de l'amiral et Louis de Villefosse, sous chef d'état major. Quatre cent cinquante Saint-Pierrais-et-Miquelonnais dont une cinquantaine de jeunes femmes, qui deviendra le Service féminin de la flotte, signeront un engagement pour la durée de la  guerre à bord de la corvette amiral La Mimosa. Saint-Pierre-et-Miquelon sera ainsi l'une des premières terres françaises ralliées à la France libre. 

Mais ce ralliement ne sera pas du goût des alliés britanniques, états-uniens et canadiens, parce que les U-Boot allemands croisaient autour de Saint et Miquelon, et que l'Archipel possédait sa radio, que les alliés auraient bien mis dans leur escarcelle, archipel compris.

Publicité

Ici Saint Pierre et Miquelon par Jean Lebrun est édité chez Bleu Autour

Joyeux Noël !…

L'équipe